GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Affaire «Baring Vostok»: la femme de Philippe Delpal évoque un dossier vide

    media Le directeur financier du fonds d’investissement Baring Vostock Philippe Delpal, lors d'une audience à Moscou, le 15 février 2019. REUTERS/Tatyana Makeyeva

    C’est une affaire qui a suscité beaucoup d’émoi au sein de la communauté française en Russie : l’incarcération pour fraude du banquier Philippe Delpal. Arrêté en février dernier et maintenu en détention depuis plus de trois mois, le directeur financier du fonds d’investissement Baring Vostok se dit la victime d’un règlement de compte commercial. Ce mardi 21 mai, la justice russe examine en appel une demande d’assignation à résidence. RFI a rencontré son épouse.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    « Ça a commencé à 7 heures du matin quand ils ont sonné à la porte. Je suis allé ouvrir et là, il y avait dix hommes du FSB qui étaient là avec un traducteur. Ils ont expliqué qu’ils venaient chercher Philippe. »

    Chaque détail, chaque minute de cette journée du 14 février reste gravée dans la mémoire de Cécile Delpal. La perquisition des forces de sécurité russes va durer plus de 8 heures. Son mari sera finalement arrêté, accusé de fraude avec quatre autres employés de Baring Vostok.

    « C’est une affaire complètement commerciale qui n’avait rien à faire au pénal. Donc on ne pouvait absolument pas se douter que la police allait débarquer et emmener Philippe. »

    Pour les avocats de Philippe Delpal et pour son épouse, cette affaire a été montée de toutes pièces par un ancien partenaire de Baring Vostok qui s’estimait lésé par le fonds d’investissement. La pratique est courante en Russie – mais n’avait jamais été utilisée jusqu’à présent à l’encontre d’investisseurs étrangers.

    « J’en suis persuadée, cette affaire va être réglée et tout le monde va bien se rendre compte qu’il n’y a rien en fait, qu’ils sont complètement innocents, ça j’en suis sûre. On ne sait pas quand, ça va être long… Mais ça se fera ! »

    Cette arrestation a suscité un véritable coup de tonnerre dans les milieux d’affaires en Russie. De nombreuses personnalités du monde économique russe ont d’ailleurs apporté leur soutien aux prévenus. Et se sont inquiétés du signal désastreux envoyé par la Russie auprès des investisseurs étrangers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.