GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: démission en bloc de journalistes politiques du journal «Kommersant»

    media Tout le service politique du journal russe Kommersant a démissionné lundi pour protester contre le renvoi de deux collègues à la suite d'un article sur la présidente du Sénat. Alexander NEMENOV / AFP

    Le service politique d’un grand journal qui démissionne en bloc par solidarité avec deux reporters renvoyés par leur direction. C’est ce qui s’est passé lundi 20 mai, en Russie, au sein du journal Kommersant, l’un des quotidiens les plus connus et les plus respectés du pays.

    Tout est parti d’un article publié en avril consacré à la présidente du Sénat russe, considérée comme une proche de Vladimir Poutine. Les auteurs de l’article y affirmaient que le président russe envisageait de remplacer Valentina Matvienko à la tête de la chambre haute.

    Selon l’un des journalistes licenciés par la direction de Kommersant, c’est cet article qui aurait suscité la fureur du principal actionnaire du journal, l’oligarque Alicher Ousmanov. Deux journalistes sont alors poussés à la démission, mais dans l’heure qui suit, c’est l’ensemble du service politique du journal qui annonce son départ.

    Au total, ce sont treize journalistes qui vont quitter la rédaction. Un départ massif qui témoigne de l’émoi suscité au sein du journal, par ce qui est considéré comme un intolérable acte de censure.

    Ces journalistes rejoindront le très grand nombre de journalistes russes qui ont dû quitter leurs médias ces dernières années parce qu’ils estimaient ne plus pouvoir travailler de façon indépendante. Conclusion désabusée du site indépendant Meduza, basé à l’étranger pour échapper justement à ce genre de pressions : « Le journalisme en Russie perd des professionnels à une vitesse incroyable ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.