GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Mexique ratifie le nouveau traité de libre-échange avec les États-Unis et le Canada (officiel)
    Europe

    Le talk-show de comédie de la BBC avec un Poutine virtuel critiqué en Russie

    media Dans cette émission baptisée «Tonight with Vladimir Putin» («Ce soir avec Vladimir Poutine»), le président russe est un personnage virtuel réalisé grâce à une technique de dessin animé numérique en 3D. © BBC

    C’est une nouvelle émission satirique qui fait déjà beaucoup parler d’elle au Royaume-Uni et en Russie : la BBC va lancer un talk-show dont le présentateur sera Vladimir Poutine ou plutôt une version animée et caricaturale du président russe. Cette émission suscite bien sûr de nombreux commentaires en Russie,  où la plaisanterie n’est pas vraiment appréciée.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

    À l’image, un président russe en trois dimensions, une caricature dont l’accent et les plaisanteries se veulent humoristiques. Il ne s’agit que d’une bande-annonce, mais le ton est donné.

    La plaisanterie a suscité de nombreux commentaires en Russie, rarement élogieux. Sans surprise, les médias proches du Kremlin fustigent une émission qualifiée de russophobe et de mauvais goût. Mais les critiques viennent également de personnalités indépendantes. Sur sa page Facebook, Ksnenia Larina, journaliste de la Radio Échos de Moscou, estime que Vladimir Poutine ne pourra que se satisfaire d’une émission qui ne fait que « confirmer sa popularité planétaire ».

    De son côté, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré que Vladimir Poutine ne regardait jamais les caricatures qui sont faites de lui. Et pour cause, serait-on tenté d’ajouter : en Russie, cela fait bien longtemps que la télévision n’ose plus se moquer du Kremlin. La version russe des « Guignols de l’info » avait d’ailleurs été retirée de l’antenne en 2 000, juste après l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.