GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Italie: nouveau délai jusqu'à mardi pour former une majorité (président)
    Europe

    Vote massif des Irlandais pour libéraliser le divorce

    media Une électrice part après avoir voté aux élections européennes, aux élections locales en Irlande et au référendum sur le divorce, qui se tiennent simultanément dans un bureau de vote de l'école nationale Drumcondra, à Dublin, le 24 mai 2019. PAUL FAITH / AFP

    Les Irlandais étaient appelés à voter vendredi 24 mai sur la question du divorce. Un référendum pour ou contre la réduction du temps légal de séparation requis pour prononcer la fin d’une union, disposition constitutionnelle qui nécessitait une consultation populaire. Et c'est à plus de 82% que les Irlandais ont dit « oui ».

    Avec notre correspondant à Dublin,  Julien Lagache

    Le résultat officiellement proclamé ce dimanche matin n'a pas surpris grand monde. Malgré l'absence de réelle campagne sur le sujet, ainsi que des électeurs qui ont découvert parfois le jour même des élections qu'ils devaient trancher la question, la tendance penchait vers un « oui » franc et massif. Seul le niveau de participation laissait planer le suspense.

    Et en dépit de quelques zones rurales où le « non » est légèrement plus fort, le score est sans appel.

    Conséquence du vote : les divorces prononcés à l'étranger seront désormais reconnus. Mais surtout, l'obligation légale de vivre séparément pendant quatre ans est définitivement retirée de la Constitution.

    Après le référendum de 1995 qui avait légalisé le divorce, l'Irlande franchit donc un ultime cap puisque la question devient un sujet législatif comme un autre pour le Parlement.

    Un an après le vote historique pour légaliser l'avortement, le pays confirme au passage une dynamique en faveur d'un assouplissement des lois sur les moeurs. En octobre dernier, le délit de blasphème avait été retiré de la Constitution par référendum - tandis qu'une autre consultation doit avoir lieu pour supprimer une référence à la place de la femme au foyer.

    ►À lire aussi : Irlande: après le droit à l'avortement, d’autres référendums se préparent

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.