GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Etats-Unis: le Congrès bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite, un revers pour Trump
    • Ankara juge «injuste» la décision américaine de bloquer sa participation au programme F-35
    • États-Unis: rejet par la Chambre des représentants d'une motion appelant à une procédure de destitution de Trump
    • CAN 2019: le Nigeria domine la Tunisie 1-0 lors de la petite finale et termine 3e de la compétition
    Europe

    Tensions entre Kosovo et Serbie après une opération de police au nord de Mitrovica

    media Le président serbe Aleksandar Vucic évoque le Kosovo devant le Parlement serbe, à Belgrade, le 27 mai 2019. REUTERS/Marko Djurica

    La situation est très tendue ce 28 mai dans le nord du Kosovo suite à une opération de police à Mitrovica, qui a fait au moins un blessé par balles. Les autorités kosovares parlent d’une simple intervention visant le crime organisé, mais pour le gouvernement serbe c’est une provocation. Le tout sur fond de relations exécrables entre les deux partenaires depuis six mois.

    Avec notre correspondant régional, Laurent Rouy

    L'opération de police du Kosovo a débuté très tôt ce mardi matin. Les forces spéciales sont entrées dans la partie nord du Kosovo, à Mitrovica et Zubin Potok. Une partie de la population a tenté de résister. Les sirènes d'alarme ont retenti à trois reprises, alors qu'à Zubin Potok, des barricades de pneus enflammés ont été érigées pour gêner les forces spéciales. Il y a même eu des échanges de tirs à Mitrovica, au cours desquels un policier a été blessé.

    Pour le Premier ministre du Kosovo Ramush Haradinaj, il s'agit d'une opération anticriminalité qui n'est pas dirigée contre les Serbes. La police met en avant des arrestations dans les deux communautés. Mais à Belgrade, le président Aleksandar Vucic a convoqué le Conseil national de sécurité et placé l'armée en état d'alerte.

    Cette montée des tensions intervient alors que les relations entre Belgrade et Pristina sont exécrables. En cause, un blocus douanier des produits serbes mis en place il y a six mois par le Kosovo, qui a provoqué la suspension des négociations sur le statut final entre les deux pays.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.