GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Meurtre de Sophie Toscan du Plantier: Ian Bailey condamné à 25 ans de prison

    media Le journaliste britannique Ian Bailey sortant d’une audience devant la Haute Cour de Dublin le 24 avril 2010. AFP/Peter Muhly

    La justice française a condamné vendredi à 25 ans de prison Ian Bailey. L'ancien journaliste britannique était accusé du meurtre en 1996 de Sophie Toscan du Plantier dans le sud-ouest de l'Irlande, qui a par deux fois refusé l'extradition de Ian Bailey. Le sexagénaire continue de clamer son innocence, il avait d'ailleurs refusé de participer au procès qui s'est tenu en l'absence de ses avocats et de témoins-clés. D'où un verdict contestable, juge le camp de Ian Bailey qui ne décolère pas contre la procédure intentée par la France.

    Avec notre correspondant à Dublin,  Julien Lagache

    C'est une conclusion sans surprise pour Ian Bailey et son avocat. Joint par téléphone, Frank Buttimer dénonce un verdict qui ne fait qu'entériner ce que la justice française avait, selon lui, décidé par avance :

    « D'abord cela veut dire qu'il est condamné pour un crime qu'il n'a pas commis, ce qui constitue une erreur judiciaire grotesque à tous points de vue puisqu'en Irlande il est innocent et a été déclaré innocent par notre système pénal. »

    À lire aussi : Sophie Toscan du Plantier, un drame sans fin

    Deux fois questionné par la police irlandaise, Ian Bailey n'a en effet jamais été inculpé à Dublin. Pour Me Buttimer, la France a donc traité l'Irlande avec « un manque de respect incroyable » depuis 2008 et le début de sa propre enquête sur le sol irlandais que Ian Bailey n'a plus jamais quitté.

    « Il est en fait prisonnier en Irlande depuis que la France a décidé de demander son extradition via un mandat d'arrêt européen. Il n'a pas pu sortir du territoire depuis. Et j'imagine que la France ne cessera pas de réclamer par tous les moyens possibles qu'on lui remette mon client », souligne l'avocat.

    Un nouveau mandat d'arrêt a d'ailleurs été délivré par les juges français. Une requête jusqu'ici refusée à deux reprises par la justice irlandaise. Ian Bailey et son avocat espèrent qu'elle le réaffirmera une troisième fois si besoin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.