GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: «Rocketman», le biopic d’Elton John, sort en salle avec des coupes

    media Le chanteur et producteur Elton John à Cannes pour le présentation du film «Rocketman» hors compétition, le 16 mai 2019. REUTERS/Stephane Mahe

    Le film Rocketman retraçant la vie d’Elton John est sorti cette semaine en Russie, avec quelques changements qui ne sont pas passés inaperçus. Les distributeurs russes du film ont décidé en effet de couper toutes les scènes d’amour entre hommes présentes dans la version originale. Résultat : la colère du chanteur britannique et la déception de ses fans en Russie.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Ce sont plusieurs minutes du film qui ont disparu dans la version diffusée en Russie. Des scènes de consommation de drogue, mais aussi et surtout une scène d’amour entre deux hommes, le chanteur et son manager.

    Ces coupes ont suscité l’incompréhension des critiques russes qui avaient vu la version de Rocketman diffusée auparavant dans des festivals. Elles ont également suscité la colère de la communauté gay de Russie.

    « Nous appelons à boycotter le film Rocketman parce que les diffuseurs russes font preuve d'un manque de respect flagrant envers tous les spectateurs russes, en décidant pour nous ce que nous avons le droit de voir ou non. La censure homophobe de ce film n'est qu'un exemple typique de ce qui se passe lorsque le pouvoir et les milieux économiques liés à ce pouvoir essaient d’exclure les LGBT de l’espace public. On nous interdit de donner notre avis, de faire des actions publiques et maintenant on nous interdit de regarder des films sur les personnes LGBT », déplore Igor Kochetkov, le directeur du réseau LGBT Russie.

    Interrogé par l’agence TASS, le distributeur du film en Russie a reconnu les coupes, et affirmé que le film avait été modifié pour se conformer à la loi russe.

    Depuis 2013, une loi punit tout ce qui peut être considéré comme de la « propagande » homosexuelle auprès des mineurs. Cependant le film étant interdit au moins de 18 ans, rien n’obligeait le distributeur à effectuer ces coupes. S’agit-il d’un acte d’autocensure pour éviter une interdiction complète ? Le gouvernement russe dément toute intervention de sa part dans la sortie du film.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.