GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Espagne: la Cour suprême suspend l’exhumation de la dépouille de Franco

    media En mars 2019, les autorités avaient annoncé que les restes de Franco allaient être exhumés du Valle de los Caidos pour être transférés au cimetière d'El Pardo. Wikipedia commons/Pablo Forcén Soler

    La Cour suprême suspend à titre conservatoire l'exhumation des restes du dictateur  Francisco Franco prévue le 10 juin, le temps que le recours en justice de la famille puisse être examiné sur le fond. Cette suspension a pour but, selon la Cour, d'éviter le « préjudice » qui pourrait être causé aux descendants du dictateur, mais aussi à l'État, si leur recours était in fine accepté. Cette décision illustre le difficile et douloureux travail de mémoire de l’Espagne.

    El Valle de los Caïdos, littéralement « la vallée de ceux qui sont tombés au combat » pendant la guerre civile, est un monument commandé par le général Franco pour rendre hommage aux combattants nationalistes morts pendant la guerre d'Espagne. Ce monument, une basilique surmontée d'une croix de 150 mètres de haut, a été construit par des milliers de prisonniers politiques dans les années 1940 et 1950. Quelque 27 000 combattants « nationalistes » qui se battaient sous les ordres de Franco y ont été enterrés, ainsi que quelque 10 000 soldats républicains, sortis des cimetières et des fosses communes sans que les familles en aient été informées.

    Une gigantesque basilique surmontée d’une croix de 150 mètres de haut abrite la tombe du dictateur. Chaque année 250 000 personnes s'y rendent, car elle n’est située qu’à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Madrid et tout près de l’Escurial où sont enterrés les rois d’Espagne.

    Parmi ces visiteurs, des milliers d’Espagnols qui entonnent l’hymne des phalangistes bras levé pour le salut franquiste.

    Depuis son élection début juin 2018, le nouveau Premier ministre, Pedro Sanchez veut mettre fin à ce pèlerinage des nostalgiques du franquisme pour en faire un lieu dédié à la mémoire de la guerre civile. « Aucun dictateur, dit-il, n’a son mausolée dans un état démocratique », mais il est confronté à des actions en justice des héritiers du dictateur et à la résistance des moines bénédictins qui entretiennent le mausolée. La Cour suprême vient ainsi de suspendre provisoirement son projet de déplacer la sépulture dans un lieu privé au nom des intérêts de la famille de Franco.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.