GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • EuroVolley 2019: l'équipe de France domine la Finlande trois sets à zéro (25-16, 25-23, 25-21) et se qualifie pour les quarts de finale
    Afrique

    Economie: la Russie veut intensifier ses échanges avec l'Afrique

    media Le ministre russe des Finances, Anton Siluanov, le 7 juin 2019 au Forum économique de Saint-Pétersbourg. OLGA MALTSEVA / AFP

    Le Forum économique de Saint-Pétersbourg s’achève ce 8 juin en Russie. Le rendez-vous d’affaires le plus important du pays attire un nombre croissant d’entrepreneurs africains. Les relations d’affaires entre la Russie et l’Afrique ne cessent en effet de se développer.

    Avec notre correspondant à Saint-Pétersbourg, Daniel Vallot

    La Russie entend jouer un rôle accru sur le continent africain au plan diplomatique, stratégique, mais aussi économique. En 2018, les échanges entre les pays africains et la Russie ont franchi la barre des 20 milliards de dollars et pourraient encore augmenter.

    « Nous avons l’objectif stratégique, d’ici à 2024, de doubler nos exportations vers l’Afrique, hors matières premières, assure Nikita Gusakov, directeur général d’Exiar, l’agence publique de soutien aux exportateurs russes. Aujourd’hui, l’Afrique est le seul continent où une croissance à deux chiffres est possible ».

    Liens établis à l'époque de l'URSS

    La Russie arrive tardivement sur le continent africain, bien après les puissances occidentales, la Chine, l’Inde ou la Turquie. Elle a pourtant une carte à jouer, ne serait-ce qu’en raison des liens noués à l’époque soviétique.

    « L’Union soviétique a joué un rôle très important dans l’indépendance des pays africains mais lorsque ces pays ont pris le contrôle de leurs économies, dans les années 1990 et 2000, la Russie était aux abonnés absents, explique Benedict Okey Oramah, le président de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank). Il est donc très satisfaisant que les autorités russes aient décidé ces dernières années de s’investir de nouveau en Afrique ».

    Pour réussir son retour, la Russie a engagé une véritable opération séduction en direction du continent africain. La prochaine étape sera l’organisation du tout premier sommet Russie-Afrique, en octobre prochain à Sotchi, sur les bords de la mer Noire.

    ►A lire aussi : Que fait la Russie en Afrique ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.