GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: Moldavie, lutte au sommet pour le contrôle de l'État

    media De gauche à droite : Igor Dodon, président moldave, Maia Sandu, du bloc ACUM, et Vladimir Plahotniuc, du parti démocrate PDM. REUTERS/Montage RFI

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

    Depuis les élections générales de février, les trois principaux partis politiques moldaves n’arrivaient pas à s’entendre pour former un gouvernement. Le Parti socialiste (PSRM) d’Igor Dodon et le bloc ACUM de Maia Sandu ont finalement trouvé un accord, mais le Parti démocrate (PDM) de l’oligarque Vlad Plahotniuc refuse de reconnaître le nouvel exécutif. Tout juste nommée, la Première ministre Maia Sandu a demandé aux Moldaves de ne pas descendre dans les rues pour éviter toute violence.
    Moldavie : un État à deux têtes qui s'accusent mutuellement de tentative de coup d'État
    Moldavie : une bataille au sommet pour le contrôle de l'État
    Moldavie : légitime à l'étranger, Maia Sandu le sera-t-elle chez elle ?

    La Cour européenne des droits de l'homme, la CEDH, a jugé lundi que la Moldavie avait violé les droits de sept citoyens turcs en les expulsant vers leur pays d'origine en septembre 2018. Un verdict qui pourrait faire jurisprudence.
    La CEDH condamne la Moldavie pour avoir expulsé sept gülenistes vers la Turquie

    Ilir Meta, le chef de l’État albanais a annoncé l’annulation des élections municipales du 30 juin en raison des « tensions politiques » dans le pays. Mais le Premier ministre Edi Rama ne semble pas disposé à accepter cette décision et veut destituer le président.
    Albanie : le Président Ilir Meta annule les municipales du 30 juin
    Albanie : après l'annulation des municipales, Edi Rama à la riposte

    La « route des Balkans » par laquelle les migrants et les réfugiés remontent vers l’Europe occidentale est théoriquement fermée mais ils sont toujours des milliers à traverser l’Albanie depuis la Grèce. Alors, pour assurer le contrôle de la frontière et stopper les flux, l’agence Frontex vient de déployer une cinquantaine de policiers. Une perte de souveraineté qui ne semble pas déranger Tirana.
    Réfugiés : l'Albanie abandonne le contrôle de ses frontières à Frontex

    Le 12 juin 1999, les blindés de l'Otan entraient dans Pristina, mettant fin à la guerre du Kosovo. Teuta Bylykbashi et Hysen Gashi étaient restés dans la ville avec leur famille, durant les 78 jours des bombardements. Ils racontent, 20 ans après leur libération.
    Kosovo : il y a 20 ans, les blindés de l'Otan entraient dans Pristina

    Plus de 200 hommes des forces aéroportées russes et 60 Biélorusses s'entraînent aux côtés de l'armée serbe du 14 au 27 juin, au nord de Belgrade. Avec l'objectif de multiplier les « échanges d'expériences ».
    « Fraternité slave » : l'armée russe en manœuvre avec les forces spéciales serbes à Pančevo

    Plus de 300 représentants d'une vingtaine de villes du réseau des « Fearless Cities » étaient réunis le week-end dernier à Belgrade pour inventer de nouvelles solidarités citoyennes. Des militants de toute la région s'étaient déplacés pour montrer « qu'il est possible de faire autrement de la politique ». Ces mêmes jours, le mouvement citoyen #1od5miliona fêtait ses six mois de mobilisation contre le régime d'Aleksandar Vučić.
    Fearless Cities : les sociétés civiles des Balkans avaient rendez-vous à Belgrade
    Serbie : « la colère de la rue dépasse la force de l'opposition politique »

    En Croatie, dans la région de Lička Jasenica, des forêts millénaires sont pillées en toute impunité, un vrai désastre pour l'environnement et les populations locales, qui ont toujours vécu de leurs richesses. Situées sur des terrains privés qui appartiennent pour l'essentiel à des familles serbes ayant fui le pays à la fin de la guerre, les arbres de Krajina alimentent un juteux business dont beaucoup semblent profiter.
    Croatie : en Krajina, le pillage généralisé des forêts

    Il est devenu difficile pour les étudiants et les familles les moins fortunées de se loger à Zagreb et dans les villes de la côte adriatique, en raison d’une flambée des prix consécutive au tourisme de masse et aux plateformes comme Airbnb. Une vingtaine d’ONG croates demandent au gouvernement de réagir et de mener la lutte au niveau européen.
    Croatie : Airbnb fait flamber les loyers à Zagreb et sur la côte

    Majoritairement serbe depuis plusieurs siècles, la ville de Drvar se situe aujourd’hui dans l’entité croato-bosniaque, tout à l’ouest de la Bosnie-Herzégovine. Une situation liée aux accords de paix de Dayton. Aujourd’hui, la ville se meurt, mais elle est aussi devenue un enjeu diplomatique entre Belgrade et Sarajevo.
    Bosnie-Herzégovine : Drvar, une ville serbe oubliée en Fédération

    Jeudi 6 juin, le Parlement grec a voté la modification de la définition juridique du viol : un rapport sans consentement est désormais considéré comme un viol, déplaçant le focus sur le consentement plutôt que sur la violence et la résistance. Mais la Grèce n'est que le neuvième pays européen à avoir pris ce virage législatif.
    Grèce : la modification de la définition juridique du viol, une victoire pour les femmes

    Alors que la Saison culturelle France-Roumanie bat son plein, le Courrier des Balkans est allé à la rencontre de Paul Dunca/Paula Dunker, performer, chorégraphe, chanteur et pionnier queer de la scène artistique roumaine. L'occasion d'évoquer les stéréotypes entre les deux pays, le désengagement de l'État vis-à-vis de la culture et l'état de l'énergie créatrice en Roumanie.
    Saison culturelle France-Roumanie 2019 : célébrer les artistes et dépasser les clichés

    De jeunes réalisateurs issus des pays de l'ancienne Yougoslavie, comme Dalibor Matanić ou Mila Turajlić, sont salués par la critique en France mais leurs films peinent encore à toucher le grand public. Ils livrent pourtant la vision intimiste et sensible de leur génération, tout en s'inscrivant dans l'histoire longue du cinéma balkanique. L'analyse de Marie van Effenterre.
    Culture : les cinémas des Balkans au filtre sensible d'une nouvelle génération de réalisateurs

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.