GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)
    Europe

    À la Une: l'Albanie va-t-elle plonger dans le chaos?

    media Des manifestants défilent dans les rues de Shrkodra lors de la campagne électorale du Premier ministre Edi Rama, le 20 juin 2019. ©REUTERS/Florion Goga

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.
     

    « L'Albanie est en train de se casser la gueule. » Alors que le pays avait fait d'énormes progrès ces dernières années, il est au bord de l'effondrement à la veille des élections locales du 30 juin que le pouvoir veut maintenir, mais que l'opposition rejette. L'analyse de Veton Surroi.
    À lire :
    L'Albanie va-t-elle plonger dans le chaos ?
    Albanie : Edi Rama, dérive démagogique et priorité à l'oligarchie

    Plus l'échéance du 30 juin se rapproche, plus la tension monte en Albanie. Mercredi, de violents affrontements ont eu lieu dans plusieurs villes tenues par l'opposition. Il n'y a pas de bilan officiel concernant le nombre de blessés, mais la police a annoncé avoir arrêté douze personnes et en rechercher vingt autres, dont des élus, accusés d'avoir incité à la violence.
    À lire :
    Élections municipales
     : l'Albanie va-t-elle basculer dans la violence ?

    À dix jours des élections municipales prévues pour le 30 juin, la situation reste des plus confuses en Albanie. Face au boycott annoncé de l'opposition, le chef de l'État Ilir Meta a annulé le scrutin, une décision que conteste vigoureusement la majorité socialiste du Premier ministre Edi Rama. C'est dans ce climat très tendu que l'OSCE a publié son rapport intermédiaire.
    À lire :
    Municipales en Albanie : l'OSCE dénonce le manque de démocratie

    Mardi, le Conseil européen a repoussé à octobre sa décision d'ouvrir, ou non, les négociations d'adhésion avec l'Albanie et la Macédoine du Nord. Un coup dur pour le Premier ministre macédonien Zoran Zaev, tout comme pour son homologue albanais Edi Rama, qui ont basé toute leur crédibilité sur un rapprochement avec Bruxelles.
    À lire :
    Intégration européenne : l’Albanie et la Macédoine du Nord renvoyées dans les cordes
    Les Balkans et l'élargissement européen : on reprend ou on arrête ?

    Le Kosovo affiche l'une des croissances les plus fortes d'Europe, mais c'est aussi le territoire avec le chômage le plus élevé du continent. Pourquoi~? Parce que le rattrapage est trop lent, que l'économie dépend excessivement des importations et des transferts de fonds de la diaspora. Tentative d'analyse microéconomique d'un sous-développement chronique.
    À lire :
    Kosovo : pourquoi l'économie ne décolle pas

    La police du Kosovo a mené une vaste opération contre plusieurs figures du crime organisé. Principale prise, Ismet Osmani dit Curri, considéré comme l'un des principaux parrains des Balkans. L'homme serait lié à plusieurs vétérans de l'UÇK, notamment à Kadri Veseli, chef du PDK et président du Parlement.
    À lire :
    Kosovo : la chute d'Ismet Osmani, un parrain proche du PDK

    En Serbie, il dit «~défendre les Serbes du Kosovo~», mais en France, il préfère parler de «~l'Europe chrétienne menacée par l'islam~». Militant de l'extrême-droite identitaire, Arnaud Gouillon cache mal son projet politique sous un vernis humanitaire. Tout l'inverse du boulanger albanais de la banlieue de Belgrade attaqué par des séides fascistes...
    À lire :
    Kosovo : « l'âme serbe » et la « défense de l'Europe chrétienne »

    C'est à Foča, le viol de masse a été expérimenté comme arme de guerre durant la guerre de Bosnie. Durant des années, les victimes se sont réfugiées dans le silence. Elles ont formé une association en 2018 et, pour la deuxième année consécutive, une cérémonie d'hommage a eu lieu le 19 juin.
    À lire :
    Bosnie-Herzégovine : à Foča, la mémoire des viols de masse

    Ce fut une rencontre discrète, mais symbolique. Mardi, le Premier ministre hongrois a reçu Milorad Dodik, le membre serbe de la présidence bosnienne. Ce rendez-vous visait à renforcer les liens entre Budapest et Banja Luka alors que les deux hommes partagent nombre d'amitiés communes au sein des formations nationalistes européennes.
    À lire :
    Bosnie-Herzégovine : Viktor Orban veut renforcer les relations entre Budapest et Banja Luka
    Droite dure : Viktor Orbán étend sa toile dans les Balkans

    Berlin vient de voter une nouvelle législation pour favoriser l'accès de son marché du travail aux citoyens originaires de pays hors Union européenne. Voila qui devrait encore amplifier l'exode des citoyens des Balkans, et en particulier ceux du nord du Monténégro.
    À lire :
    Monténégro : « 10~000 personnes prêtes à émigrer en Allemagne d'ici la fin de l'année »
    Démographie : le grand exode qui vide les Balkans

    Le Monténégro a adopté une loi, annoncée depuis des lustres, sur les biens des communautés religieuses. L'Eglise orthodoxe serbe y voit une déclaration de guerre de l'État « athée », mais Milo Đukanović, ancien allié du métropolite Amfilohije, est-il prêt à une véritable rupture, ou s'agit-il d'une nouvelle manœuvre de diversion visant à diviser l'opposition~?
    À lire :
    Monténégro : Milo Đukanović a-t-il déclaré la guerre à l'Église orthodoxe serbe ?

    Hormis ceux du Delta, plus aucun port de Roumanie sur le Danube n'assure de transport de passager. Quant au fret, il est en chute libre depuis la fin du communisme. Pourtant, le fleuve pourrait être une voie majeure de communication. Moins chère et moins polluante que la route.
    À lire :
    Roumanie : le naufrage du transport fluvial sur le Danube

    Plus de 10 000 livres sont publiés chaque année en Serbie et les éditeurs sont toujours nombreux malgré les difficultés financières du secteur. Mais qui sait comment l'imprimerie a commencé, ici, au XIXe siècle~? Et qui connaît l'histoire du premier éditeur de Belgrade ?
    À lire :
    Velimir Valožić, ou l’histoire oubliée du premier éditeur de Serbie

    La chalga, c'est la bande-son de la transition en Bulgarie. Cette eurodance mâtinée de mélodies folkloriques irrite les oreilles des élites intellectuelles et politiques, parce qu'elle contrecarre leur occidentalisation à marche forcée de l'identité bulgare. Et qu'elle révèle l'ambiguïté de toute une nation vis-à-vis de son passé ottoman. Comme le reste des Balkans.
    À lire :
    Musique : comment la chalga réhabilite le passé ottoman de la Bulgarie

    Dans son nouveau livre, {Les turbines du Titanic}, l'écrivain Robert Perišić, publié pour la première fois en France, dessine le panthéon sensible d'une société post-yougoslave qui cherche à survivre, en réinventant de nouvelles solidarités. Une fable si terriblement humaine qu'elle pourrait être vraie. Entretien.
    À lire :
    Littérature : Robert Perišić ou l'humanité en marche

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.