GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Danemark: les sociaux-démocrates forment une coalition gouvernementale de gauche

    media Mette Frederiksen, nouvelle Première ministre danoise, donnant un discours le 25 juin 2019 au soir pour annoncer la nouvelle coalition gouvernementale de gauche. AFP PHOTO/Mads Claus Rasmussen/Ritzau Scanpix

    Après trois semaines de négociations au Danemark, la cheffe de file sociale-démocrate Mette Frederiksen a annoncé la conclusion d'un accord avec trois partis de gauche pour former un gouvernement après les élections du 5 juin.

    Avec 25,9% des suffrages, son parti est la première formation du pays et l'ensemble du « bloc rouge » a une majorité absolue de 91 sièges sur les 179 que compte le Folketing, le Parlement danois.

    « Maintenant, nous sommes arrivés au but […] nous montrons ainsi que lorsque les Danois votent comme ils l'ont fait, une nouvelle majorité peut traduire leurs espoirs en actions », a dit dans la nuit de mardi à mercredi Mme Frederiksen qui va former un gouvernement minoritaire, une habitude dans le pays, soutenu par ses alliés.

    La cheffe de file sociale-démocrate, qui à 41 ans va devenir la plus jeune Première ministre du pays, « a réalisé son souhait de diriger un gouvernement entièrement social-démocrate », a noté le journal Berlingske. Chargée par la reine des négociations pour former un gouvernement, elle va mercredi lui présenter l'accord de 18 pages. Les analystes misent sur une présentation du nouvel exécutif jeudi.

    Une politique moins dure contre les migrants

    Le futur gouvernement entend mener une politique d'immigration stricte, comme c'est le cas depuis 2001, mais « humaine ». Le pays va de nouveau accueillir des réfugiés à l'aide d'un système de quotas. En 2016, le Danemark avait suspendu sa participation au programme de quotas de réinstallation des réfugiés des Nations unies.

    L'accord prévoit également l'abandon du projet de placer sur une île inhabitée les migrants « indésirables », des déboutés de l'asile qui ont un casier judiciaire - en attente d'expulsion, et ceux qui ne peuvent être renvoyés vers leur pays. Les négociations qui viennent de s'achever sont les plus longues depuis 1988 dans l'histoire politique d'un pays habitué au consensus.

    L’autre point important de l’accord sera sur leclimat qui a la part belle dans l'accord entre les quatre formations. « C'est un document politique qui, comme l'un des premiers au monde, définit réellement des ambitions vertes. Nous allons élaborer un plan climat, une loi contraignante sur le climat et réduire les émissions de gaz à effet de serre de 70% », a dit la cheffe de la social-démocratie.

    ►À lire aussi : Le Groenland confronté à une fonte des glaces particulièrement précoce

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.