GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Sommet de l'UE sur les postes clés: l'impasse au bout de la nuit?

    media Les journalistes accrédités pour couvrir le sommet sur les postes clés de l'Union européenne harassés par des heures d'attente des nominations, à Bruxelles, le 1er juillet 2019. REUTERS/Yves Herman

    Qui pour quel poste à la tête de l'Union européenne ? Les Vingt-Huit se sont retrouvés à Bruxelles le dimanche 30 juin en fin d'après-midi. C'est la deuxième rencontre officielle, la troisième au total, car les dirigeants du Vieux Continent s'étaient déjà retrouvés pour un dîner informel le lendemain des élections européennes. Ce 1er juillet au matin, c'est toujours l'impasse.

    Dimanche 30 juin, le dîner a commencé avec 3 heures en retard pour consultations entre chefs d’État, signale notre envoyée spéciale à Bruxelles, Anissa El Jabri. Et ce même dîner a été suspendu au bout d’une heure à peine pour de nouvelles consultations. Les discussions à vingt-huit ont repris vers 3h du matin. L’accord préalable du G20 à Osaka avec le social-démocrate Frans Timmermans à la tête de la Commission européenne a du mal à passer.

    Ce qui compte au fond, c’est la crise au sein de la droite européenne. Pour la première fois dans un Conseil européen, l’autorité d’Angela Merkel est contestée, y compris dans son propre parti, la CDU. La chancelière avait bien donné son approbation au compromis du G20 d’Osaka. Un social-démocrate à la tête de la Commission contre le perchoir du Parlement au candidat de la droite, Manfred Weber. Mais voilà, certains pays, qui disent avoir le sentiment d’avoir été écartés des décisions, refusent ce choix. Puis Frans Timmermans, ce polyglotte expérimenté, a, face à lui un bloc du refus : les pays du groupe de Visegrad. Pologne et Hongrie en tête lui en veulent : le Néerlandais a pesé dans le déclenchement des procédures pour violation de l’État de droit.

    Le travail de concertation a été à la charge de Donald Tusk tout au long de cette longue nuit bruxelloise. Le président du Conseil européen a aussi testé d’autres noms, comme celui du Français Michel Barnier.

    Les Français pensent à la direction de la BCE

    Sauf que les Français, eux, pensent à un autre poste : la direction de la BCE vacante à l’automne. Le « sushi deal » comme on dit au PPE pour parler de la solution envisagée au G20 d’Osaka est donc toujours sur la table avec le perchoir du Parlement européen au chef de file du PPE, Manfred Weber.

    Le Parlement européen qui doit élire son président ce mercredi. S’il faisait son choix avant un accord des chefs d’État et de gouvernement, ça serait une pièce du puzzle déjà en place avant les autres. Une contrainte pour les Vingt-Huit « pas souhaitable » dit une source européenne, car « pas logique politiquement et institutionnellement ». Paris et Berlin veulent d’ailleurs tout faire pour trouver un accord à ce sommet.

    Encore un autre sommet ?

    Cependant, un nouveau sommet sera peut être nécessaire pour boucler un accord, écrit l'AFP. La date du 15 juillet est évoquée: elle correspond à la deuxième session du Parlement européen, issu des élections de mai.  A l'issue de ce nouveau rendez-vous sur les postes clés, l'accord pourrait être limité à la seule présidence de la Commission, comme en 2014. A l'époque, un sommet extraordinaire avait été convoqué fin août pour nommer le président du conseil et le chef de la diplomatie.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.