GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Suède refuse d'extrader un ressortissant chinois

    media Une vue de Stockholm, en Suède. (Image d'illustration) Wikipedia/CC 3.0/Holger Ellgaard

    La Cour suprême suédoise a rejeté ce mardi 9 juillet une demande d'extradition vers la Chine d'un ressortissant chinois, accusé de détournement de fonds public, au motif qu'il y risquait la torture et la peine capitale. Qiao Jianjun est accusé par les autorités chinoises d'avoir détourné 26 millions d'euros entre 2008 et 2011.

    L'ancien fonctionnaire du centre de stockage de céréales dans la province du Henan ne sera donc pas extradé vers la Chine. Malgré les garanties de la justice chinoise que Qiao Jianjun ne sera pas condamné à mort, une peine prévue pour le crime financier dont il est accusé, les magistrats suédois ont estimé qu'il existait « de fortes raisons de douter de la fiabilité de cette assurance ».

    La plus haute juridiction du pays scandinave considère en effet que même s'il existe des éléments à charge sérieux à l'encontre du ressortissant chinois, son extradition n'aurait pas lieu en raison du risque de persécution dû notamment à ses activités politiques. Qiao Jianjun était en effet dans le viseur de Pékin après avoir adhéré en 2010 au Parti démocrate, interdit dans le pays.

    Cette décision risque en tout cas d'envenimer des relations déjà très tendues entre Stockholm et Pékin, notamment après la disparition en 2015 de Gui Minhai, un libraire suédois d'origine chinoise, qui avait été enlevé en Chine. Ou plus récemment encore les querelles diplomatiques entre les deux pays après l'expulsion en septembre dernier de touristes chinois d'un hôtel de Stockholm.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.