GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les relations Serbie-Kosovo au cœur de la visite d'Emmanuel Macron à Belgrade

    media Emmanuel Macron et Aleksandar Vucic, ici le 17 juillet 2018 à l'Elysée. GONZALO FUENTES / AFP

    Le président français Emmanuel Macron entame ce lundi 15 juillet une visite de deux jours en Serbie. Avec son homologue Aleksandar Vucic, il discutera de la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo.

    Depuis Jacques Chirac en 2001, aucun président français ne s'était rendu en Serbie. L'objectif affiché de l'Élysée est de « renouer des liens distendus » depuis plusieurs années avec Belgrade. Les deux dirigeants vont devoir surmonter le malaise créé par un loupé du protocole français le 11 novembre dernier, lors des cérémonies du centenaire de l'Armistice de 1918. Le président Aleksandar Vucic avait été placé dans une tribune secondaire alors que son homologue kosovar Hashim Thaci était assis dans la tribune principale.

    Les relations entre la Serbie et le Kosovo feront justement partie des principaux thèmes abordés par Emmanuel Macron et Aleksdandar Vucic lors de ces deux jours. Au début du mois, de nouveaux pourparlers entre Belgrade et Pristina sous l'égide franco-allemande devaient se tenir à Paris. Mais la rencontre avait été reportée. « Les conditions n'étaient pas réunies », affirme l'Élysée.

    Depuis plusieurs mois, les tensions entre les deux voisins se sont accrues. En novembre, Pristina a instauré des droits de douane de 100 % sur les importations de produits serbes, et Belgrade refuse de rouvrir les négociations tant que ces taxes ne seront pas levées.

    Une condition sine qua non à un rapprochement avec l'UE

    Or la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo est l’une des conditions du rapprochement avec l’Union européenne. Belgrade, qui a entamé les négociations il y cinq ans, ne pourra prétendre à une éventuelle adhésion tant que la question de la reconnaissance du Kosovo ne sera pas réglée. L’idée d'« échanges de territoires » ou de « corrections des frontières » n’avance pas non plus. L’Allemagne n’y est pas favorable, y voyant le risque d'une nouvelle déstabilisation d’une région déchirée par les guerres dans les années 1990. Quoi qu’il en soit, le processus de rapprochement promet d’être long. « Cette adhésion aura lieu quand l’UE se sera préalablement réformée », explique l’Élysée.

    Être membre de l’Union européenne suppose aussi le respect d’un certain nombre de valeurs telles que l’État de droit, la liberté de la presse, malmenées en Serbie. L'entourage d'Emmanuel Macron assure que ces questions seront soulevées durant la visite présidentielle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.