GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Macron aux jeunes des Balkans: «Beaucoup de choses sont entre vos mains»

    media Emmanuel Macron (2e à droite) et Aleksandar Vucic (à droite) ont rencontré des jeunes à la forteresse de Belgrade, le 16 juillet 2019. Ludovic MARIN / AFP

    Emmanuel Macron a achevé ce mardi 16 juillet sa visite officielle en Serbie. Le président français était depuis hier à Belgrade pour retisser des liens distendus ces derniers temps. Avant de repartir, il a rencontré avec son homologue serbe des jeunes issus des six pays des Balkans occidentaux. Une rencontre à l'initiative de l’Office de coopération pour la jeunesse des Balkans occidentaux. Reportage.

    Avec notre envoyée spéciale à Belgrade,  Anastasia Becchio

    Photo de famille sur la terrasse d’un café qui surplombe le Danube. Six jeunes de pays aux relations souvent compliquées posent ensemble. Avec Emmanuel Macron et Aleksander Vucic, ils ont parlé de construction de la paix et d’avenir européen pour les Balkans. Un avenir qui semble encore lointain.

    Le président français a répété que l’UE devait se réformer avant d’accepter de nouveaux membres. Mais les pays candidats doivent aussi y mettre du leur. C’est l’avis d’Ivan Despotovic, 29 ans, représentant la Serbie à l’entretien :

    « J’ai souvent le sentiment que les gouvernements de la région et en particulier celui de mon pays sont pour l’Union européenne dans les paroles, mais pas dans les actes, car il y a tant à faire. Ils ne peuvent pas continuer à envoyer des messages confus : Où allons-nous ? Allons-nous vers l’Union européenne ou vers la Russie ? Il y a des choses comme les droits de l’homme sur lesquelles on ne peut pas faire de compromis. »

    La Serbie d’Aleksander Vucic est épinglée par le rapport annuel de la Commission européenne pour ses dérives autoritaires.

    Mikel Zito, venu de Tirana en Albanie rencontrait le président serbe pour la première fois. « Nous avons beaucoup de stéréotypes sur lui. Après cette rencontre, mon point de vue est en train de changer. Je veux lui faire confiance et je veux croire que cette région ira mieux et pourquoi pas, à partir de notre génération ? »

    Les jeunes en sont conscients, il y a encore du travail pour surmonter le passé. « Beaucoup de choses sont entre vos mains », leur a lancé Emmanuel Macron.

    À lire aussi : Macron enjoint la Serbie à œuvrer pour un compromis avec le Kosovo

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.