GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Les généraux et les leaders de la contestation au Soudan ont formé mardi un Conseil souverain de onze membres qui dirigera le pays au cours de sa transition de trois ans et trois mois vers un pouvoir civil. Le président du Conseil souverain, le général Abdel Fatah al-Burhan, prêtera serment demain.

    Europe

    Législatives en Ukraine: pari gagné pour le président Zelenskiy

    media Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fixé comme "priorités" la fin de la guerre avec les séparatistes dans l'Est et la lutte contre la corruption, après le score record enregistré par son parti aux législatives, le 21 juillet 2019. GENYA SAVILOV / AFP

    La déferlante semble bel et bien irrésistible. Le parti du président ukrainien Volodimir Zelenski, novice en politique élu en avril dernier en promettant notamment d'éradiquer la corruption, a très nettement remporté les législatives dimanche 21 juillet. Il tend la main à Voix, jeune formation arrivée à la cinquième place du scrutin.

    Avec notre correspondant à KievSébastien Gobert

    Il jouit désormais d'une marge de manœuvre inédite. Trois mois après l'élection présidentielle, le nouveau chef de l'État ukrainien, Volodymyr Zelenskiy, a obtenu 43,9% des voix aux législatives anticipées, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes. Cinq formations font leur entrée au Parlement.

    Le président a accueilli ces résultats encore à affiner avec son style « décomplexé », en baskets, sans cravate, dans son QG de campagne. C’est « la preuve d’une grande confiance, a-t-il dit, mais aussi d’une grande responsabilité. Nous ne laisserons pas tomber les Ukrainiens. »

    Son parti, Serviteur du peuple, doit son succès à un phénomène de dégagisme inédit, et à une demande de renouvellement radical de la classe politique. M. Zelenskyy promet des réformes tous azimuts dès l’investiture du Parlement, probablement début septembre.

    ►À lire aussi : En Ukraine, Zelenskiy prête serment et dissout le Parlement

    Volodymyr Zelenskyy a donc remporté son pari. Élu président en avril, l’ancien comédien ne pouvait agir sans soutien parlementaire, en vertu de la Constitution. Il avait convoqué ces élections anticipées pour renverser la donne. Le scrutin, marqué par une faible participation (à peine 50%), s’est déroulé dans le calme.

    Grâce à l’arithmétique complexe du système électoral mixte, mi-proportionnel, mi-majoritaire, le parti présidentiel ukrainien pourrait s’imposer comme une majorité en soi. Mais il lui faudra chercher des partenaires pour faire passer des réformes constitutionnelles à une majorité des deux tiers.

    Volodymyr Zelenskiy promet notamment d'en finir avec le conflit dans l’est du pays, de libérer les prisonniers politiques et de guerre qui sont actuellement en Russie, ou encore de vaincre la corruption endémique qui paralyse l'économie du pays. Il attend beaucoup du prochain Parlement.

    ►À lire aussi : Ukraine, les enjeux des élections législatives anticipées

    Le décompte devait se prolonger au moins jusqu'à ce lundi. Il y a une très forte concurrence, en particulier dans des circonscriptions majoritaires. En général, cela donne lieu à des fraudes en tout genre. Les résultats définitifs ne sont pas attendus avant plusieurs jours dans le pays.

    Mais ce que l’on sait déjà, c’est que si le parti présidentiel devait faire alliance avec un autre parti, Volodymyr Zelensky a déjà choisi lequel : il a en effet déjà proposé un pacte à un mouvement tout neuf comme le sien, Voix. Une formation arrivée cinquième dans le scrutin de dimanche.

    Le choix du président, car c’est bien lui qui décidait, aurait aussi pu se porter sur l’ancienne Première ministre Ioulia Timochenko, qui est une vétérane de la politique. Mais il s'est porté sur ce parti dirigé par un chanteur de rock lui aussi novice en politique, Sviatoslav Vakartchouk.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.