GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Venise veut s'unir avec d'autres ports contre les dangers des paquebots géants

    media Les dommages causés à Venise et l'environnement par les paquebots géants sont nombreux. Andrea PATTARO / AFP

    L'autorité portuaire de Venise a lancé ce jeudi 1er août un appel aux autres ports historiques européens à s'organiser contre les dangers que représentent les paquebots géants.

    « L'augmentation de la taille des bateaux, leur impact environnemental sur les zones portuaires et 'le fardeau' provoqué par le nombre croissant de touristes créent une situation de conflit », a écrit Pino Musolino à huit autorités portuaires, parmi lesquelles Amsterdam, Barcelone, Dubrovnik ou Marseille.

    Le président de l'Autorité portuaire du nord de la mer Adriatique les a appelées à « joindre leurs forces » pour obliger les compagnies à concevoir des bateaux « compatibles avec nos structures et l'environnement ».

    Début juin, le MSC Opera avait provoqué la panique à Venise et fait quatre blessés légers. Victime d'une panne de moteur qui l'avait rendu incontrôlable, le bateau géant, capable de transporter près de 2 680 passagers, avait heurté un quai puis un bateau touristique en voulant s'amarrer.

    Un mois plus tard, la Sérénissime avait évité de justesse un nouvel accident lorsqu'un bateau de croisière géant de 300 mètres de long avait frôlé un yacht en sortant de la lagune de Venise par très mauvais temps et tiré par des remorqueurs.

    Dégradation de l'écosystème, pollution au fuel lourd, fragilisation des fondements de la cité des Doges dont le niveau s'abaisse lentement dans la mer : les dommages causés par ces géants des mers sont nombreux. Des solutions sont à l'étude pour changer leur route. Mais en attendant, ils continuent de débarquer jusqu'à 3 000 passagers qui s'engouffrent pour quelques heures place Saint-Marc et dans les ruelles alentours. Au grand dam des Vénitiens, de plus en plus nombreux à dénoncer le tourisme de masse et la transformation de leur ville en parc d'attractions.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.