GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les quarante migrants secourus par l’«Alan Kurdi» ont débarqué à Malte

    media Les migrants se préparent à débarquer d'un bateau de la patrouille maltaise après avoir été transférés du bateau de sauvetage «Alan Kurdi», à la base maritime de Pieta (Malte), le 4 août 2019. REUTERS/Mark Zammit Cordina

    Les 40 migrants à bord du navire humanitaire allemand Alan Kurdi, sauvés mercredi dernier, sont arrivés ce dimanche 4 août à Malte. Ils ont pu débarquer à la suite d'un nouvel accord de répartition entre plusieurs pays de l'UE.

    Avec notre correspondante à Bruxelles,  Laxmi Lota

    Les discussions ont été menées entre l'Allemagne et la Commission européenne. Plusieurs États membres ont finalement accepté de prendre en charge les 40 migrants. Aucun ne restera à Malte.

    « Quand nous avons été contactés par des membres du gouvernement allemand, ils étaient conscients que ce n'était pas notre responsabilité, mais ils nous ont demandé de parvenir à un accord », explique le Premier ministre maltais.

    « Permettre aux migrants de débarquer est une question de bon sens (…) Nous devons travailler avec d'autres pays pour sauver des vies humaines », a-t-il ajouté.

    Le Portugal s'est engagé à accueillir cinq naufragés. Selon Lisbonne, la France, l'Allemagne et le Luxembourg font partie des États accueillants. Ce sont déjà ces pays qui se sont manifestés mercredi dernier pour le précèdent blocage de bateau au large des côtes : le Gregoretti.

    Un autre navire humanitaire, Open Arms, est lui encore à la recherche d'un port pour débarquer 121 migrants : ils ont été secourus lors de deux opérations distinctes jeudi 1er et vendredi 2 août.

    À lire aussi : Le navire humanitaire «Alan Kurdi» bloqué au large de Lampedusa

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.