GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Iran: pressenti pour diriger l’Instex, le diplomate allemand jette l’éponge

    media Bernd Erbel, ancien ambassadeur allemand à Téhéran, pressenti pour diriger l'Instex, ici lors de l'interview avec le média allemand KenFM. Capture d'écran Youtube. Capture d'écran.

    Le très complexe dossier du nucléaire iranien se serait sans doute passé de ce nouveau rebondissement. Le diplomate allemand qui devait prendre la tête d'Instex, le mécanisme imaginé par les Européens pour permettre à des entreprises de continuer à commercer avec l'Iran malgré les sanctions américaines, vient de jeter l'éponge après une interview dans laquelle il faisait preuve d'une grande compréhension pour l'Iran. Cette décision va sans doute donner du grain à moudre à Washington opposé résolument aux efforts européens.

    Le support pour un entretien-fleuve de deux heures et demie pouvait surprendre. Bernd Erbel avait choisi un site internet connu pour ses positions pro-russes et ses thèses complotistes. Le responsable de ce site estime ainsi que « les États-Unis sont gouvernés par les juifs, qu’Israël prône une solution finale pour exterminer les Palestiniens et que l’État hébreu exagère toujours plus le nombre des victimes de l’Holocauste », rapporte notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut.

    L’ancien diplomate Bernd Erbel n’a rien dit d’aussi outrancier dans son entretien. Il y déclare toutefois qu’Israël est « un corps étranger » au Moyen-Orient,  incapable d'avoir de l'empathie pour les Palestiniens pour des raisons « psychologiques ». 

    Ex-ambassadeur en Iran, en Irak et en Égypte, Bernd Erbel fait preuve d’une grande compréhension pour l’Iran affirmant que la dernière guerre initiée par Téhéran remontait au 18e siècle et que le pays, par peur de frappes américaines, restera des plus pacifiques.

    Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères allemand avait déclaré en milieu de semaine ne pas connaître l’interview de Bernd Erbel. Entre-temps, l’ancien diplomate a annoncé qu’il renonçait « pour des raisons personnelles » à prendre la direction d’Instex. L’Allemagne devrait contacter ses partenaires européens dans les prochains jours pour lui trouver un remplaçant.

    ►À lire aussi - Iran: l’UE lance le dispositif pour commercer malgré les sanctions américaines

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.