GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Portugal: la grève des carburants met le pays en état d’alerte

    media Une station d'essence à Lisbonne, le 9 août 2019. REUTERS/Rafael Marchante

    La grève des carburants débute ce lundi 12 août au Portugal. Le pays est en état d’alerte afin d’éviter la suspension de la distribution en essence. C’est la seconde fois en moins de six mois que la pénurie de carburant menace le pays.

    De notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

    Les Portugais ont anticipé la grève des carburants et font des provisions depuis trois jours. Un tiers des 3 000 stations-service sont à sec si on considère l’essence et le diesel. La grève commence ce lundi 12 août, mais le bras de fer entre le syndicat indépendant des conducteurs de produits dangereux et le patronat dure depuis des jours.

    Les négociations n’ont pas abouti, elles portent sur une revalorisation conséquente du salaire de base de l’ordre de 620 euros actuellement. Une revalorisation envisagée lors de la première grève des conducteurs a Pâques. Le gouvernement a tenté de jouer les médiateurs pour finalement durcir le ton.

    Le Premier ministre, Antonio Costa, a lui-même déclaré l’état de crise énergétique samedi dernier. Cela permet de définir 320 stations-service d’urgence, où les véhicules prioritaires pourront remplir les réservoirs avec 15 litres à la fois.

    Le gouvernement affirme disposer de deux mois de réserve, mais il a prévenu que des mesures fortes seront prises si les services minimums ne sont pas respectés par les chauffeurs syndiqués. L’inquiétude est réelle concernant la fourniture de carburant durant la semaine la plus importante des vacances d’août. La grève est décrétée pour une durée indéterminée.

    « Le gouvernement est prêt à décréter la réquisition civile en cas de non-respect des services minimums », a prévenu le Premier ministre Antonio Costa sur son compte Twitter.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.