GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Mort d'Emiliano Sala: le monoxyde de carbone serait à l'origine de l'accident

    media Emiliano Sala lors d'une rencontre de Ligue avec Nantes face à Guingamp, le 4 novembre 2018. Jean-Francois MONIER / AFP

    De nouveaux éléments apparaissent dans l'enquête sur la mort d'Emiliano Sala : des tests révèlent que le footballeur argentin aurait été exposé à de fortes doses de monoxyde de carbone avant le crash de son avion. Le 21 janvier dernier, Sala et son pilote s'étaient écrasés dans la Manche alors qu'ils volaient direction Cardiff. Les causes de l'accident restent incertaines. Le manque de qualifications du pilote ou le mauvais état de l'avion ont été évoqués,  mais ces derniers tests esquissent un début de scénario.

    Une intoxication au monoxyde de carbone. Voilà ce que révèlent des prélèvements sanguins effectués sur Emiliano Sala. Le footballeur a été exposé à des doses potentiellement mortelles de ce gaz toxique.

    Et il en est probablement de même pour le pilote, indiquent les enquêteurs britanniques, mais il est impossible de le savoir avec certitude. Contrairement à celui du footballeur, le corps du pilote Dave Ibbotson n'a pas été retrouvé.

    Si ces résultats font avancer le dossier, c'est parce que l'inhalation de monoxyde de carbone peut provoquer étourdissements, somnolence, perte de connaissance et même la mort. De quoi « réduire ou inhiber les capacités du pilote », explique le bureau britannique des accidents aériens.

    Mais alors comment ce gaz est-il entré dans l'habitacle ? On sait que l'avion du crash est un modèle particulièrement à risque, car il produit beaucoup de monoxyde de carbone. Un défaut d'étanchéité ou une fuite dans le système d'échappement pourraient être en cause.

    La famille d'Emiliano Sala veut maintenant des explications sur cette question, mais le rapport d'enquête final n'est pas attendu avant début 2020.

    À lire aussi : Football: Emiliano Sala, une disparition dans la force de l’âge

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.