GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Russie: l’explosion à Nionoska provoque un pic du taux de radioactivité

    media Cette photo prise en 2011 montre la base militaire de Nionoska, dans la région d’Arkhangelsk, dans le Grand Nord russe. Le 8 août 2019, une explosion dans cette base militaire a tué cinq personnes. AFP

    Les habitants du village de Nionoska, dans le nord de la Russie, à proximité duquel s’est produit l’incident lié au test d’un missile à propulsion nucléaire ont été priés de quitter leur village pendant deux heures, ce mercredi matin, sans que les autorités n’aient donné d’information précise.

    Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin

    Le mystère s’épaissit autour de l’incident nucléaire qui s’est produit à proximité du centre d’essai de la flotte militaire russe le 8 août. De 5h à 7h ce matin, les habitants de Nionoska ont été priés de quitter le village en raison de ce que les autorités ont qualifié d’opération planifiée sans toutefois qu’il n’existe d’information officielle sur un nouveau test.

    Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a refusé de confirmer que l’incident concernait le missile Burevestnik, Skyfall selon la classification de l’Otan. Et une semaine après les faits, l’inquiétude grandit auprès des habitants qui ne savent toujours pas ce qui a explosé et l’entendue des dommages pour l’environnement.

    La navigation, la pêche et la baignade sont interdites pour une durée d’un à trois mois dans différentes zones de la région, mais plusieurs scientifiques interrogés par les médias russes se sont montrés rassurants.

    La hausse temporaire constatée du taux de radioactivité ne présenterait pas de danger pour les habitants. Elle serait même inférieure au rayonnement qui touche les personnes qui passent une heure à 10 000 mètres d’altitude dans un avion ou lors d’une radiographie aux rayons X.

    À lire aussi : Explosion dans une base militaire russe: «Il faut relativiser les risques de contamination»

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.