GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    France: Biarritz sous haute surveillance pour le prochain G7

    media La ville de Biarritz sera sous haute surveillance pendant la durée du 45e G7 du 24 au 26 août 2019. AFP Photos/Iroz Gaizka

    Sécurité maximale à Biarritz pour le G7 qui réunira, du 24 au 26 août 2019, les dirigeants de sept grands pays industrialisés : États-Unis, Royaume-Uni, Canada, France, Allemagne, Japon et Italie. La ville balnéaire sera alors transformée en camp retranché avec plusieurs zones de sécurité.

    Surfer ou se baigner sur la Grande Plage de Biarritz, ce ne sera pas possible pendant le G7. Cette plage est au centre de la zone 1, dite de sécurité renforcée. L'Hôtel du Palais, ce palace emblématique qui surplombe la plage accueillera les chefs d'État ou de gouvernement des sept pays.

    Les rues et avenues de cette zone, qui comprend tous les lieux de rencontre des délégations officielles, ne seront pas plus accessibles :  aucun piéton, aucun véhicule non accrédités n'y sera admis.

    Dans une zone plus large, la zone 2, dite « de protection », les automobilistes et les piétons devront présenter un badge pour pouvoir y entrer. Les forces de l'ordre seront très mobilisées ; l'aéroport et la gare de Biarritz seront fermés.

    Le souvenir de Gênes en 2001

    Ce scénario de lieux complètement bouclés pour accueillir ces sommets a une histoire. Les affrontements violents entre manifestants altermondialistes et forces de l'ordre en 2001 à Gênes qui avait fait un mort chez les altermondialistes ont marqué les esprits. Depuis, les autorités hôtes privilégient des zones faciles à contrôler. Les militants n'ont d'autre choix que d'organiser leurs contre-sommets ailleurs. Cette année ce sera à cheval sur la frontière franco-espagnole, à Hendaye et Irun.

    ►À lire aussi : Le G7 Finances s’ouvre sur fond de tensions sur la taxe Gafa

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.