GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    • Justin Trudeau considère «totalement inacceptable» de s'être grimé en Noir
    • La compagnie française XL Airways en cessation de paiements, demande son placement en redressement judiciaire (communiqué)
    • Décès de l'acteur français Charles Gérard, second rôle fétiche de Lelouch et grand ami de Jean-Paul Belmondo
    Europe

    Russie: le corps du général napoléonien Gudin probablement retrouvé à Smolensk

    media Les archéologues travaillent sur le site de la tombe du général napoléonien Charles Étienne Gudin de la Sablonnière à Smolensk. AFP Photos/Denis Maximov

    En Russie, une équipe d’archéologues franco-russes assure avoir découvert la dépouille d’un général français, mort en 1812 au cours de la campagne russe de Napoléon. Charles Étienne Gudin de la Sablonnière avait été touché par un boulet de canon dans la région de Smolensk, près de l’actuelle frontière avec la Biélorussie.

    Avec notre correspondant à Moscou, Étienne Bouche

    Début juillet, l’équipe a découvert dans la citadelle de Smolensk des ossements présentant des blessures correspondant à celles du général. Elle a confirmé, ce jeudi 29 août à Moscou, que la dépouille retrouvée était celle de Gudin. Si cette thèse était validée en France, il s’agirait d’une découverte historique majeure.

    Pour cette équipe d’archéologues, les indices anthropologiques concordent : qu’il s’agisse de l’âge, de la taille, mais surtout de l’absence de jambe gauche. Le général Gudin avait été amputé avant de mourir de la gangrène.

    Une découverte rare

    À l’initiative de ces fouilles, le Français Pierre Malinowski, ancien militaire proche du pouvoir russe souligne le caractère exceptionnel de la découverte : « Des événements historiques comme ça, il n’y en a jamais eu - un général qui a été retrouvé, ami de Napoléon, le seul qui le tutoyait après le sacre de 1804. Et ensuite aussi pour les relations franco-russes : il y a énormément de tensions, depuis 2014 surtout, et à faire ce genre de projets on se rapproche puisqu’on est obligés de travailler ensemble. C’est de l’Histoire. C’est de la diplomatie, mais que du positif ».

    Les conclusions ont été dévoilées ce jeudi 29 août en présence de l’un des descendants du général Gudin, Albéric d’Orléans. Pour lui, cette découverte est une surprise. Sa famille pensait que la tombe avait été détruite au cours de l’invasion nazie en 1941 : « Il y aura des analyses génétiques à faire pour confirmer à 150 % que c’est bien lui, même si mon intime conviction est que c’est lui – je ne vois pas qui se serait amusé à changer les corps de place et à imiter les blessures qu’il a reçues au combat. Nous espérons bien qu’il pourra être accueilli en France avec les honneurs qu’il mérite et obtenir sa sépulture aux Invalides ».

    ►À lire aussi : Diaporama : Leipzig rejoue la victoire de 1813 contre Napoléon

    Pour cela, des analyses complémentaires doivent être menées à Marseille. Il s’agira de comparer l’ADN prélevé sur la dépouille à celle du frère du général.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.