GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Europe

    La Commission européenne appelle à se préparer à un Brexit dur

    media La Commission européenne a publié ce mercredi 4 septembre une communication détaillant les mesures à prendre pour se préparer à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. REUTERS/Yves Herman

    Pour la sixième fois depuis la notification officielle de Theresa May en mars 2017, la Commission européenne a publié ce mercredi 4 septembre une communication détaillant les mesures à prendre pour se préparer à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, principalement à destination des entreprises. Et c’est désormais la résignation qui domine, la Commission ne donne plus de conseils que pour un Brexit sans accord, le scénario du « no deal » honni par l’UE semble désormais le seul envisagé sérieusement.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    « Il ne reste que huit semaines avant le Brexit et tous doivent se préparer à une sortie sans accord », voici le préambule sans ambages de la Commission européenne.

    Elle ne paraît ne se faire aucune illusion sur la capacité de Boris Johnson à engranger quelque avancée que ce soit puisque le gouvernement britannique fait la sourde oreille à tous les messages de l’UE pour rappeler que l’accord négocié pendant 18 mois ne sera pas remis sur le métier.

    Du coup, la Commission conseille à nouveau urgemment aux entreprises qui ne l’auraient pas encore fait de préparer des formulaires d’exportation pour commercer avec le Royaume-Uni ou de vérifier comment fonctionnera le passage en douane ou l’acquittement de la TVA, bref, une série de recommandations parmi une myriade de démarches à accomplir pour ne pas être touché de plein fouet par le chaos d’un Brexit sauvage.

    La Commission a mis en place un numéro gratuit pour se renseigner et elle prévoit d’utiliser une enveloppe de 780 millions d’euros provenant des fonds de solidarité ou d’ajustement à la mondialisation pour soutenir les entreprises les plus durement affectées.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.