GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Irak: une attaque fait 12 morts dans la ville sainte chiite de Kerbala (sécurité)
    • Yémen: les rebelles annoncent vouloir arrêter toutes les attaques contre l'Arabie (dirigeant insurgé)
    • Affaire Karachi: le parquet demande un procès pour Balladur et Léotard (source judiciaire)
    • Respect de la vie privée: Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications
    • Commerce: Trump ne pense pas aboutir à un accord avec Pékin avant l'élection de 2020
    • Procès Mélenchon en France: le jugement mis en délibéré au 9 décembre
    • Greta Thunberg espère que la société a atteint «un tournant» sur le climat (interview à l'AFP)
    Europe

    Brexit: défait au Parlement, Boris Johnson plus fragile que jamais

    media Le Premier ministre britannique Boris Johnson, après une rencontre avec son homologue irlandais Leo Varadkar, à Dublin le 9 septembre 2019. REUTERS/Phil Noble

    Le Premier ministre Boris Johnson n’a essuyé que des défaites au Parlement britannique, étant empêché, lundi 9 septembre, à la fois d’organiser des élections anticipées et de procéder à un Brexit sans accord. Avec une stratégie entièrement démontée en une semaine, quelles options a-t-il pour faire sortir son pays de l’UE comme il le promet ?

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    À moins que Downing Street ait concocté un plan infaillible, la marge de manœuvre de Boris Johnson est réduite à peau de chagrin. Le Premier ministre britannique, qui refuse tout report du Brexit, peut choisir de désobéir au Parlement et enfreindre la loi qui l’empêche de sortir sans accord, mais ce serait une stratégie dangereuse qui risque de le voir traîné devant la justice.

    L’autre solution, pour l’instant la plus évidente, est d’essayer de négocier un nouvel accord avec Bruxelles. Boris Johnson s’efforce d’y paraître plus disposé depuis quelques jours, en ayant même ressuscité l’idée d’un filet de sécurité ne concernant que l’Irlande du Nord. On a d’ailleurs appris la venue prochaine à Londres d’Arlene Foster, dirigeante du parti unioniste nord-irlandais (DUP), pour des discussions à Downing Street.

    Encore faudrait-il faire accepter ce nouvel accord au Parlement. Un moyen serait de conditionner ce « deal » à une consultation de confirmation. Or, Boris Johnson a toujours été un farouche opposant à tout nouveau référendum.

    Enfin, autre option, cette fois nucléaire : le dirigeant conservateur pourrait démissionner et demander à la reine d’inviter le leader de l’opposition travailliste à former un gouvernement. Il laisserait ainsi Jeremy Corbyn demander un report du Brexit avant de réclamer un vote de défiance contre lui, provoquant ainsi une élection anticipée que Boris Johnson espèrerait remporter en se posant comme le seul vraiment dévoué à mener à bien le Brexit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.