GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    L'Ukraine alerte les Occidentaux sur une levée des sanctions visant Moscou

    media Volodymyr Zelensky, le 6 mars 2019, à Kiev. AFP / Sergei Supinsky

    Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde vendredi les Occidentaux contre toute levée des sanctions frappant Moscou pour l'annexion de la Crimée et son soutien aux séparatistes prorusses, au moment où Paris opère un rapprochement avec la Russie.

    « Les sanctions sont une arme diplomatique puissante et efficace. Je ne me lasse pas de répéter à nos partenaires occidentaux qui nous aident mais pensent parfois à la levée des sanctions: vous perdez de l'argent, vraiment? Mais nous, nous perdons des gens », a lancé M. Zelensky en référence aux milliers de victimes de la guerre dans l'est de l'Ukraine, déclenchée en 2014.

    Il a estimé que les sanctions « sont un impôt pour le maintien de la paix ». « Tant qu'elle n'a pas été restaurée, les sanctions doivent être préservées », a-t-il poursuivi dans un discours lors d'un Forum à Kiev, organisé par la fondation de l'oligarque Viktor Pinchuk.

    Les représailles de la Russie

    Les relations entre Kiev et Moscou traversent une crise sans précédent depuis l'annexion en 2014 par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée, suivie par le déclenchement d'une guerre avec des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, qui a fait près de 13 000 morts.

    Kiev et les Occidentaux accusent Moscou de soutenir militairement les séparatistes en leur fournissant des combattants et des armes, ce que la Russie dément en dépit des constatations de plusieurs médias dont l'AFP.

    L'Union européenne a prolongé jeudi de six mois les sanctions à l'encontre de responsables russes et ukrainiens pour leur implication dans le conflit en Ukraine.

    Ces sanctions, renouvelées depuis cinq ans, s'accompagnent de restrictions économiques dans les secteurs du pétrole, de la défense et des banques russes. Moscou avait adopté, en représailles, un embargo sur la plupart des produits alimentaires européens, portant un coup au secteur agroalimentaire de plusieurs pays dont la France.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.