GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Trente-neuf corps ont été découverts dans un camion, dans la nuit de mardi à mercredi, à Grays, dans l'Essex, à l'est de Londres. Le chauffeur, originaire d'Irlande du Nord et âgé de 25 ans, a été arrêté pour meurtre, a annoncé mercredi matin la police britannique. Selon les premiers éléments de l'enquête, le camion venait de Bulgarie et était entré au Royaume-Uni le 19 octobre à Holyhead, port situé sur la côte ouest de l'Angleterre.

    Europe

    Le Brexit pousse des élus tories et travaillistes dans les rangs des «lib-dem»

    media Jo Swinson est à la tête des Libéraux-démocrates au Royaume-Uni. Chris J Ratcliffe / POOL / AFP

    Le congrès annuel du parti libéral britannique s’est ouvert samedi 14 septembre dans la ville côtière de Bournemouth. Sous la direction de leur nouvelle dirigeante Jo Swinson, les « lib-dem » sont remontés dans les sondages et ont vu leurs rangs grossir avec l’arrivée de députés travaillistes et conservateurs pro-Européens.

    Avec notre correspondante à Londres, Sophie Miller

    Un vent de renouveau souffle sur les Libéraux-démocrates. Samedi, à l’ouverture de la conférence, le ralliement d’un nouveau député a été annoncé.

    Sam Gyimah, l’un des 21 rebelles expulsés des Tories pour avoir voté contre le gouvernement la semaine dernière, est le troisième conservateur à rejoindre les « lib-dem ». Il a affirmé « vouloir participer à la création d’une nouvelle force au sein de la politique britannique ».

    En tout, six élus conservateurs et travaillistes ont rejoint le parti récemment. Tous sont des pro-Européens mécontents de la position de leur ancienne formation sur le Brexit.

    À la tête des Libéraux-démocrates, Jo Swinson veut durcir la position pro-Europe. Désormais, si une élection a lieu, elle veut faire campagne pour révoquer l’article 50, c’est-à-dire pour annuler le Brexit purement et simplement. Une proposition controversée qui sera soumise au vote des militants ce dimanche.

    Le discours de Jo Swinson mardi est très attendu. C’est la première femme à diriger ce parti et, à 39 ans, c’est aussi la plus jeune dirigeante à la tête des « lib-dem ». Sa capacité à rallier au-delà de son parti et ses annonces seront scrutées de près.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.