GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Crise du logement à Dublin: un appartement contre des faveurs sexuelles…

    media Une vue de Dublin, capitale de l'Irlande. Robzle/wikimedia.org

    La capitale irlandaise est l'une des villes européennes où le marché du logement est le plus tendu. Mercredi, le gouvernement a été interpelé sur l'émergence de cette nouvelle réalité qui fragilise encore davantage les plus vulnérables.

    Avec notre correspondante à Dublin,Émeline Vin

    C'est le témoignage d'une jeune femme qui a permis d'alerter le gouvernement. Quand Laura informe son propriétaire que le loyer est devenu trop cher pour elle, celui-ci lui fait plusieurs propositions par SMS.

    La députée Ruth Coppinger a lu leur conversation au ministre du Logement mercredi. « Le propriétaire lui a dit : "Je vous trouve très belle. Vous pouvez rester là pendant deux mois, à moitié prix, et on pourra aller dîner et voir ce que ça donne." Quand elle a refusé, il a dit: "Je vais vous faire une meilleure offre : vous restez gratuitement si on peut s'arranger." »

    La jeune femme a accepté de témoigner, à visage couvert, auprès de la chaîne nationale RTE. « Je travaille et je veux payer mon loyer. J'avais l'impression d'être un objet sexuel et que mon corps avait la même valeur que leur loyer. »

    Il n'existe pas de données sur le nombre de locataires concernés, mais l'histoire de Laura n'est vraisemblablement pas isolée. Sur les réseaux sociaux, il n'est pas rare de trouver des annonces proposant une chambre contre « un peu d'intimité » ou de la « compagnie physique une ou deux fois par semaine ».

    La réponse du ministre du Logement Eoghan Murphy : « Cette affaire doit absolument être traitée par la police et j'espère que c'est le cas, a-t-il réagi. Concernant la protection des locataires, nous avons voté au début de l'année les plus importantes réformes depuis le début de l'encadrement des loyers, que nous avons mis en place. » 

    À Dublin, où l'augmentation des loyers est encadrée depuis trois ans, les locataires n'ont jamais payé aussi cher : entre 1 300 et 1 800 euros en moyenne pour un logement avec une chambre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.