GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    [Reportage] Sale temps pour la mobilisation sur le climat en Russie

    media La mobilisation pour le climat a eu lieu aussi à Moscou, mais les militants écologistes n'étaient trop nombreux. RFI/ Daniel Vallot

    La mobilisation pour le climat se poursuit, y compris dans des pays où les militants écologistes peinent à convaincre. C’est le cas en Russie : plusieurs manifestations ont eu lieu dans tout le pays ce samedi – rassemblant quelques centaines de personnes tout au plus. Difficile de mobiliser dans un pays où les militants se heurtent à l’hostilité des autorités, et à l’indifférence de la population.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Ils sont une petite centaine rassemblés devant une tribune, cette manifestation pour la défense de l’environnement a été autorisée in extremis par les autorités, mais à une condition qu’elle se déroule loin du centre de Moscou, dans un parc de la ville, au détour d’une allée isolée.

    « Je pense qu’ici, c’est un peu absurde de manifester, parce qu’on est dans un coin perdu, dit un militant. Il n’y a personne qui passe par ici… Si on voulait avoir une influence sur la société, il faudrait pouvoir manifester dans le centre ! C’est pour ça que le gouvernement nous envoie ici. »

    Au milieu du petit groupe de manifestants, la branche russe de l’ONG Greenpeace déploie sa banderole. Konstantin Fomine, porte-parole de l’organisation se veut optimiste : « Le climat c’est un problème encore abstrait pour beaucoup de gens, mais ces derniers temps il y a eu des événements qui nous ont montré que la question n’est pas si éloignée : il y a eu les inondations en Sibérie, et aussi les feux de forêt… Il y a une prise de conscience très rapide en Russie également. »

    Pour de nombreux militants écologistes, ce sont les causes locales qui permettent de mobiliser la population russe. La question des déchets et l’ouverture de décharges à l’extérieur de Moscou continuent de susciter la colère des habitants. Notamment dans le nord du pays, où les autorités veulent enfouir les décharges de la capitale russe.

    → A (ré)écouter : La région de Moscou croule sous les déchets toxiques

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.