GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: la question du Brexit pollue le congrès du parti travailliste

    media Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste à Brighton, passe à côté d'un électeur provocateur... Le 22 septembre 2019. REUTERS/Peter Nicholls

    Profondément divisé, le Labour, principal parti d'opposition britannique, a entamé ce week-end à Brighton un congrès difficile pour son leader Jeremy Corbyn, pressé par des militants et députés pro-européens de plus en plus nombreux de prendre position pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE, alors que le Brexit approche à grands pas.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Accueil triomphal sous des applaudissements à tout rompre; pourtant l’orateur n’est pas Jeremy Corbyn et nous ne sommes pas dans la salle principale du Congrès.

    Les héros du jour ici s’appellent Tom Watson, Emily Thornberry ou encore Hilary Benn, des poids lourds du parti travailliste venus défendre dans une salle annexe une ligne résolument pro-européenne, contrairement à leur leader qui souhaite rester neutre. « Je ne vois pas comment le parti peut mener une campagne électorale en disant à propos du principal problème pour le pays : ‘’Nous n’allons pas vous dire ce que nous pensons’’. »

    Hilary Benn a peur que le message brouillé du Labour coûte des voix au parti, et en effet dans les rues de Brighton, les électeurs ont du mal à y voir clair. « Vous voulez rire ? Comment je pourrais comprendre la position du Labour sur le Brexit ? C’est quoi ? Et qui croire ? C’est un peu le bazar ! », s’insurge un électeur. « Il y a une contradiction quand le Labour dit vouloir obtenir un meilleur accord de Brexit et de toute façon compte faire campagne pour rester dans l’UE », renchérit un autre.

    Brexit, anti-Brexit, le Labour va-t-il finalement trancher ? Il doit adopter ce lundi soir une position officielle lors d’un vote mais il n’est pas sûr qu’il sorte de l’ambiguïté.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.