GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Selon Kiev, Trump n’a pas demandé d’ouvrir une enquête sur le fils de Biden

    media Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors de sa première visite officielle en Allemagne le 18 juin 2019. ODD ANDERSEN / AFP

    L’administration du président Volodymyr Zelensky en Ukraine fait montre d’un certain embarras alors que le pays se retrouve au cœur d’une controverse entre Rudolph Giuliani, avocat de Donald Trump, et le démocrate Joe Biden. La Maison Blanche aurait demandé à Kiev d’enquêter sur le fils de Joe Biden pour aider Trump dans sa campagne de réélection.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    L’équipe de Volodymyr Zelensky est en général avare de commentaires publics. Elle s’en est remise au ministre des Affaires étrangères Vadim Prystayko pour offrir un démenti catégorique. Non, Donald Trump n’a pas demandé à Volodymyr Zelensky d’ouvrir une enquête sur le fils de Joe Biden. Non, il n’y a aucune tension entre Kiev et Washington.

    Pour nombre d’analystes, il est pourtant évident que le soutien américain à l’Ukraine a changé depuis l’élection de Donald Trump en 2016. Le président américain a récemment suspendu une livraison d’armes à l’armée ukrainienne, en guerre dans l’est du pays. Aussi, l’allégation est prise très au sérieux, même si les détails restent flous.

    Certains redoutent les conséquences de la controverse alors qu’Emmanuel Macron tente un rapprochement avec Vladimir Poutine, et qu’Angela Merkel est paralysée par sa politique intérieure, une dispute avec Donald Trump ne ferait que desservir les intérêts de l’Ukraine dans les négociations de paix avec la Russie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.