GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: les manifestants cernés dans le campus doivent se rendre (cheffe de l'exécutif)
    • La Chine dit être la seule à pouvoir statuer sur la Constitution de Hong Kong (porte-parole du Parlement)
    Europe

    Les Églises appellent à la fin du blocage en Irlande du Nord

    media Le Parlement nord-irlandais à Belfast (image d'illustration). Paul FAITH / AFP

    En Irlande du Nord, les responsables chrétiens des Églises en Irlande réclament le retour du gouvernement décentralisé. Depuis janvier 2017, le Parlement nord-irlandais ne siège plus, faute d’accord de coalition entre les partis de gouvernement.  En l’absence d’un exécutif, Londres compte légaliser l’avortement dans la nation irlandaise. Les leaders religieux se mobilisent pour empêcher l’avènement de la loi.

    Avec notre correspondante à Dublin, Emeline Vin

    C’est avec une profonde inquiétude que les chefs de cinq Églises d’Irlande ont publié un communiqué commun, ce lundi, dans l’espoir d’empêcher une « loi barbare ». Ils demandent aux fidèles de mettre la pression sur leurs élus locaux pour qu’ils réinvestissent le Parlement nord-irlandais à Belfast et empêchent la légalisation de l’avortement.

    L’IVG est légale dans le reste du Royaume-Uni, mais Belfast a toujours refusé de ratifier la loi, à cause notamment de l’influence des différentes Églises chrétiennes. D’ailleurs un seul parti, les Verts, s’est prononcé clairement en faveur de la légalisation.

    Les responsables religieux refusent que les députés de Westminster imposent cette décision, « sans avoir consulté les Nord-Irlandais » et avec tous les risques qu’elle impliquerait : avortements forcés, eugénisme, danger pour les femmes.

    Dans leur communiqué, les cinq leaders chrétiens invitent les députés à prendre des risques et accepter les compromis… Un week-end de prières sera organisé la semaine prochaine, pour la « protection des enfants à naître et pour les femmes aux grossesses difficiles ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.