GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: au moins 43 morts dans l'incendie d'une usine à New Delhi
    Europe

    Brexit: relance des négociations euro-britanniques

    media Le ministre britannique du Brexit, Stephen Barclay, et le négociateur de l'UE, Michel Barnier, à Bruxelles, le 11 octobre. REUTERS

    Londres et Bruxelles intensifient les négociations pour sortir de l'impasse. Aucune garantie de succès, mais la moindre chance doit être saisie, selon le président du conseil européen Donald Tusk qui donne ainsi le cadre de ce qui va se jouer pendant le week-end à Bruxelles. Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar évoque un éventuel accord d’ici la fin du mois sur le filet de sécurité pour l’Irlande, l’aune à laquelle les Européens jugeront les chances de succès d’un accord avec Londres..

    Avec notre bureau à Bruxelles

    Les pourparlers qui ont démarré ce vendredi après-midi entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sont décrits comme intenses ou intensifs, mais en réalité le véritable changement est qu’il y a enfin des négociations. Ce n’étaient jusqu’ici que des discussions techniques ou des contacts politiques, mais les Européens ont apparemment décidé que les positions du gouvernement britannique constituent désormais une réelle posture de négociation.

    On aura au moins essayé, dit-on officieusement du côté européen, avec malgré tout l’espoir de construire un nouveau filet de sécurité pour l’Irlande. La proposition initiale de Boris Johnson aurait évolué et c’est le point central de ces négociations.

    L’idée de contrôles douaniers entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande est la pierre d’achoppement principale et l’objectif des Européens est de les déplacer vers la mer d’Irlande. Ceci impliquerait aussi pour Londres de renier sa volonté de maintenir l’Irlande du Nord dans l’union douanière avec la Grande-Bretagne.

    Les négociations du week-end seront évaluées lundi et le président du Conseil européen Donald Tusk avertit que le temps est presque écoulé puisque c’est le sommet européen des 17-18 octobre qui pourra donner l’onction au nouvel accord éventuel.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.