GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Climat: la BEI va «arrêter de financer les projets liés aux énergies fossiles après 2021» (officiel)
    • Jihadistes détenus en Syrie: Washington juge «irresponsable» de demander à l'Irak de les juger (responsable)
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: deux des victimes sont décédées, le suspect interpellé
    • L'UE lance une procédure contre le Royaume-Uni pour ne pas avoir nommé de commissaire (officiel)
    • Manifestations à Hong Kong: mort d'un homme de 70 ans blessé par un jet de brique (hôpital)
    • Les eurodéputés valident la candidature du Français Thierry Breton à la Commission européenne (sources parlementaires)
    • Au moins 7 personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles (shérif et médias)
    • Premier décès en Belgique attribué à l'usage de la cigarette électronique (ministre)
    Europe

    Manifestation à Berlin contre le racisme et l'antisémitisme

    media  
    Manifestation contre l'antisémitisme à Berlin, le 13 octobre 2019. AXEL SCHMIDT / AFP

    Quatre jours après l'attentat xénophobe et antisémite de Halle en Saxe, l'Allemagne continue de réagir. L'auteur de l'attaque voulait s'en prendre à une synagogue sans réussir à y pénétrer. L'assaillant a tué une passante et le client d'un restaurant turc. Comme ailleurs dans le pays, une manifestation contre le racisme et l'antisémitisme a eu lieu ce dimanche 13 octobre à Berlin.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut  

    « Ceux qui parlent de signal d’alarme quand un terroriste tue des innocents à Halle n’ont pas compris la gravité de la situation. Ce à quoi nous assistons est une catastrophe et pas un signal d’alarme », harangue un orateur sous les applaudissements.

    Les manifestants voulaient d’abord montrer leur solidarité avec les victimes de Halle, et dénoncer aussi le racisme et l’antisémitisme. Mais les critiques, voire la colère contre les responsables politiques, sont sous-jacentes. Les orateurs ne veulent plus se satisfaire de phrases creuses,mais exigent des mesures efficaces pour lutter contre l’antisémitisme et ses causes. Beaucoup ont le sentiment que le danger n’a pas été suffisamment pris au sérieux pendant longtemps.

    Ils étaient 13 000 ce dimanche à Berlin d’après les organisateurs, la moitié d’après la police, à être descendus dans la rue quatre jours après l’attentat de Halle. « On est tous concernés par ce problème : les juifs, les arabes, toutes les minorités, explique un manifestant. On s'est dit qu'on ne pouvait pas ne pas venir. »

    L'AfD « bras politique de l'extrémisme radical »

    Les manifestants dénoncent, comme certains responsables politiques, le fait que le succès du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) libère la parole. Ce dimanche matin, la présidente de la CDU Annegret Kramp-Karrenbauer a ainsi qualifié le parti de « bras politique de l’extrémisme radical ».

    « Avec le parti de l'AfD, c'est plutôt que les gens pensent qu'ils peuvent dire des choses qu'ils n'osaient pas dire avant et passer à l'action aussi, confie un autre manifestant. Voilà ce qui a changé, je le vois bien. »

    A Halle, une manifestation a aussi eu lieu ce dimanche. D’autres ont été organisées depuis mercredi dans de nombreuses villes allemandes.

    À lire aussi : Après l'attaque de Halle, la peur du terrorisme néo-nazi

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.