GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Emmanuel Macron provoque un incident diplomatique avec la Bulgarie

    media Des propos du président français Emmanuel Macron dans «Valeurs actuelles» a provoqué un incident diplomatique avec le gouvernement de Sofia. (Image d'illustration) REUTERS/Regis Duvignau

    Le gouvernement bulgare s'indigne des propos d'Emmanuel Macron et demande des excuses. Dans un entretien à Valeurs actuelles, le président français a dit préférer « avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d'Ivoire légaux que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines ».

    Avec notre correspondant à Sofia, Damian Vodenitcharov

    L'ambassadrice de France convoquée au ministère des Affaires étrangères, une protestation solennelle émise par l'ambassade de Bulgarie, le ministre de la Défense qui exige des excuses de la part d'Emmanuel Macron… La réaction du gouvernement bulgare n'a pas tardé.

    Ekatérina Zahariéva, ministre des Affaires étrangères, se dit « perplexe » après les propos du président français, qui pourrait être même « insultants » pour la communauté bulgare en France.

    Le ministre de la Défense, Krassimir Karakatchanov, s'indigne du fait que M. Macron mêle la Bulgarie aux problèmes de la France. La réponse du Premier ministre Boïko Borissov est plus mesurée ; il dit avoir été contacté par le président français, qui lui aurait expliqué ses propos.

    Malgré ces tensions, le gouvernement bulgare assure que les relations bilatérales entre les deux pays ne souffriront pas suite à cet incident. Emmanuel Macron s’est récemment opposé à l’adhésion européenne des Balkans occidentaux, et notamment de la Macédoine, une idée que la Bulgarie avait lancée en 2018 lorsqu’elle assurait la présidence tournante de l’UE.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.