GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Edouard Philippe aux grévistes: «Que chacun prenne ses responsabilités» pour Noël (au Parisien)
    Europe

    Législatives en Espagne: le Pays basque et la Catalogne résistent à Vox

    media Le leader de Vox, Santiago Abascal salue ses supporters le 10 novembre 2019 à Madrid. REUTERS/Susana Vera

    En Espagne, le parti d'extrême-droite Vox a réussi ce dimanche à s'imposer comme troisième force politique du pays lors des élections législatives. Mais dans plusieurs régions, la percée du parti extrémiste est loin d'être aussi importante.

    Avec notre correspondante à Barcelone,  Elise Gazengel

    Trois millions et demi d'Espagnols ont voté ce dimanche pour l'extrême droite, qui devient la troisième force politique du pays avec 15% des voix. Mais ce bon résultat de Vox est aux antipodes de ceux relevés dans les régions du Pays basque et de la Catalogne, où ils ont recueilli respectivement 2% et 6% des suffrages.

    Selon les politologues, cette disparité s'explique par les identités régionales qui composent le pays. Vox avait axé sa campagne sur la défense d'un nationalisme espagnol exacerbé face notamment à la montée de l'indépendantisme catalan, sans qui le parti n'aurait pu espérer séduire autant... Mais ce sentiment « espagnoliste » est très loin d'être partagé par ceux qui vivent dans ces régions qui possèdent notamment leur langue.

    La défense de leur identité régionale n'est d'ailleurs pas propre aux seuls indépendantistes et touche bien souvent tous les autres partis. En Catalogne, des socialistes aux conservateurs, tous revendiquent une identité catalane en plus de l'espagnole.

    ►À lire aussi : Législatives en Espagne: les socialistes en tête, l'extrême droite renforcée

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.