GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: six Tatars de Crimée condamnés pour «terrorisme»

    media Cérémonie commémorative de Tatars de Crimée, le 18 mai 2014 (Photo d'illustration). MAX VETROV / AFP

    Une condamnation très lourde a été prononcée à l’encontre de six Tatars de Crimée ce mardi 12 novembre en Russie. Accusés de terrorisme et de complot contre l’État, les six hommes ont été condamnés à des peines allant de 7 à 19 années de prison ferme.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    C’est dans l’enceinte d’un tribunal militaire de Rostov-sur-le-Don que le verdict a été rendu. Les peines les plus lourdes ont été prises à l’encontre de Muslim Alyev et d’Enver Bekirov, accusés d’avoir dirigé la cellule que les autorités russes affirment avoir démantelée en 2016. Les quatre autres accusés ont écopé de peines allant de 6 à 12 années de prison.

    ►À lire aussi : Les Tatars persécutés en Crimée, accuse Human Rights Watch

    Tous sont accusés de faire partie du groupe Hizb Ut Tahrir, interdit en Russie, et d’avoir planifié des actes terroristes en vue de s’emparer du pouvoir. Toutes ces accusations ont été rejetées en bloc par les six hommes.

    Parodie de justice

    Ce n’est pas la première fois que des Tatars de Crimée sont condamnés par la Russie à des peines de prison ferme, depuis l’annexion de la péninsule ukrainienne. Dans un communiqué, l’ONG Amnesty International dénonce un verdict d’une très grande cruauté, et qualifie ce procès de parodie de justice.

    Depuis l’annexion de la Crimée à la Russie en 2014, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer la répression des Tatars de la péninsule, sous couvert de lutte contre le terrorisme. Depuis 2014, ce sont des dizaines de Tatars qui ont été arrêtés et placés en détention en Russie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.