GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Près de 6000 agressions sexuelles signalées à Uber aux Etats-Unis en 2017-2018 (officiel)
    Europe

    Vague de défection chez les élus britanniques modérés avant les législatives

    media Parmi les têtes d’affiche Tory, la ministre de l’Intérieur Amber Rudd a décidé de ne pas se présenter aux élections législatives du 12 décembre. REUTERS/Henry Nicholls/File Photo

    Les candidats aux législatives avaient jusqu’à ce jeudi matin pour se faire connaître. Et plusieurs figures de la vie politique britannique seront absentes de ces listes à droite comme à gauche.

    L’hémorragie touche surtout les conservateurs et en particulier les femmes. Sur 43 députés tory considérés comme centristes, seuls 26 ont décidé de prendre part à l’élection du 12 décembre. Parmi les têtes d’affiche, deux ministres, celle de la Culture, Nicky Morgan, et de l’Intérieur, Amber Rudd, ont renoncé à se présenter. En cause : le harcèlement et les menaces dont elles se disent l’objet.

    L’ancienne ministre des Femmes, la conservatrice Justine Greening a expliqué son choix de se retirer de la course, tout en avouant qu’elle ne savait même pas si elle allait voter pour son parti : « Je suis toujours une électrice de centre-droit mais j'ai eu une différence fondamentale avec mon parti sur le Brexit », précise-t-elle.

    ► À lire aussi : Royaume-Uni: Nigel Farage renonce aux sièges détenus par les conservateurs

    Les hommes ne sont pas en reste : l’ancien bras droit de Theresa May, David Lidington, l'ex-ministre des Finances, Philip Hammond, ou le député Oliver Letwin annoncent qu’ils quittent le monde politique. Ces deux derniers faisaient partie des 21 élus conservateurs de la Chambre des communes exclus du parti par Boris Johnson en septembre pour s’être opposés à lui sur le Brexit.

    Risque de radicalisation ?

    Côté travailliste, des défections également dont celle du numéro deux du parti, Tom Watson. Le député affirme démissionner pour des raisons personnelles et non politiques, mais il s’opposait à Jeremy Corbyn sur le Brexit et sur la gestion de l’antisémitisme rampant au sein de la formation politique.

    Cette vague de départs inquiète les observateurs qui y voient le risque d’une radicalisation encore plus forte de la vie politique britannique. Un éditorial du Financial Times conclut : quoi qu’il advienne du Brexit, le défi politique déterminant des années à venir sera de reconstruire le centre fracturé.

    ► À lire aussi : Législatives britanniques: les promesses économiques des deux grands partis

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.