GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Vents violents sur le Sud-Ouest: au moins 113 000 foyers sans électricité (Enedis)
    • Législatives au Royaume-Uni, présidentielle en Algérie: suivez nos éditions spéciales à partir de 8h10 (heure de Paris)
    • Brexit: Bruxelles veut «rebâtir» les relations avec Londres après la victoire de Johnson (Breton)
    • Élections britanniques: Jo Swinson, la cheffe des libéraux-démocrates, pro-Union européenne, perd son siège de députée
    • Donald Trump félicite Boris Johnson pour sa «grande» victoire aux élections législatives britanniques
    Europe

    Autriche: un ex-champion olympique de judo condamné pour viol sur mineures

    media Peter Seisenbacher a nié les faits dont il était accusé. Ici lors de son procès à Vienne, le 2 décembre 2019. REUTERS/Leonhard Foeger

    Après une longue cavale, l’ancien double champion olympique autrichien de judo Peter Seisenbacher a été condamné ce lundi 2 décembre à cinq ans de prison par le tribunal de Vienne pour des abus sexuels commis sur des mineures dont il assurait l’entraînement.

    Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

    Peter Seisenbacher ne s’était pas présenté à son procès d’assises en décembre 2016 et avait alors fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Il a finalement été arrêté en septembre dernier alors qu’il tentait, muni de faux papiers, de quitter l’Ukraine, où il avait fui.

    Livré à l’Autriche, il a donc pu être jugé à Vienne où il a été condamné ce lundi 2 décembre en première instance à cinq ans de prison pour des abus sexuels sur mineures, dont l’une était âgée de 9 ans au moment des faits, une autre de 13 ans. Une troisième plaignante avait également porté à la connaissance de la justice une tentative d’agression sexuelle alors qu’elle était âgée de 16 ans.

    Peter Seisenbacher, qui a mis un terme à sa carrière sportive en 1988, était leur entraîneur entre la fin des années 1990 et le début des années 2000. Niant les faits lors du procès, il a accusé les plaignantes de mentir, ce qui n’a pas convaincu le juge. « Nous n’avons pas eu l’impression que les plaignantes s’étaient trompées, qu’elles mentaient ou complotaient », a expliqué ce dernier. Les deux parties au procès peuvent faire appel du jugement.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.