GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Décembre
Mardi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pologne: manifestation de soutiens aux juges, victimes des pressions du pouvoir

    media Des manifestants à Poznan, en Pologne, tiennent une banderole «Nous la nation, soutenons les juges», le 1er décembre 2019. Agencja Gazeta/Lukasz Cynalewski/via REUTERS

    Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche soir dans plus d’une centaine de villes du pays pour défendre les magistrats et une justice indépendante.

    Avec notre correspondant à Varsovie, Thomas Giraudeau

    Depuis plus d’un an et demi, les juges et les procureurs qui osent critiquer les réformes judiciaires menées par le parti Droit et Justice, au pouvoir, sont attaqués. Ils font face à des procédures disciplinaires, créées et contrôlées par le parti au pouvoir, au terme desquelles ils peuvent être suspendus, voire même être radiés de la magistrature. Surcharge de travail, contrôles fiscaux, procédures disciplinaires… Les magistrats rebelles subissent de multiples pressions du pouvoir politique.

    À Varsovie, deux mille personnes sont venues les soutenir devant le ministère de la Justice. Michal Bierat, un jeune Varsovien, se sent solidaire. « Si l’indépendance des tribunaux et des magistrats disparaît, alors nous, citoyens, risquons de perdre nos droits. C’est une menace réelle aujourd’hui. Les juges qui défendent notre Constitution sont attaqués. »

    Plus loin, Irmina Karowa, une retraitée, tient une bougie dans ses mains, en référence à une manifestation en 2017. Une chaîne de lumière de plusieurs dizaines de milliers de personnes, pour défendre, déjà, la justice. « C'est très triste de devoir ressortir encore dans la rue. On a vécu sous le communisme, on s'est battu pour une Pologne libre. Et maintenant, 30 ans plus tard, on doit de nouveau se battre pour la même chose. »

    Au micro, un juge de Poznan, Bartlomiej Przymusinski, réclame la fin du système disciplinaire, de sanction, créé et contrôlé par le parti au pouvoir. « Nous sommes prêts à subir toutes les conséquences de ce que nous faisons. Mais le plus important pour nous, c’est que l’on puisse se regarder dans une glace et se dire que ce que nous faisons est juste. Et ce que nous faisons maintient la Pologne dans l’Union européenne. »

    L’association des juges déposera mi-décembre un projet de loi pour que les magistrats retrouvent leur indépendance. Mais il a peu de chances d’être voté. Le parti à l’origine des réformes a toujours la majorité absolue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.