GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 20 Janvier
Mardi 21 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    États-Unis: trois hommes arrêtés pour une escroquerie à 722 millions de dollars

    media Bitcoin. REUTERS/Dado Ruvic

    Trois hommes ont été arrêtés pour une fraude de 722 millions de dollars. Une escroquerie menée auprès d'investisseurs en cryptomonnaie.

    Si les supports utilisés sont modernes, le système, lui, n'est pas nouveau. Les trois hommes interpellés et leurs deux complices auraient eu recours à la pyramide de Ponzi, rendue célèbre ces dernières années par l'affaire Madoff.

    Les trois Américains promettaient des profits mirobolants aux investisseurs dans une monnaie virtuelle, le bitcoin. Les personnes intéressées étaient alors orientées vers une structure fumeuse, nommée Bitclub Network. Pendant cinq ans, de nouveaux investisseurs plaçaient régulièrement leur argent, qui était rapidement redépensé.

    Les trois hommes auraient également vendu des actions de Bitclub Network. Ces titres n'avaient pourtant pas été enregistrés auprès du gendarme boursier américain.

    « Un modèle entier aux dépens d’idiots »

    Le procureur général du New Jersey en charge de l'affaire affirme que les trois hommes se vantaient d'avoir construit un « modèle entier aux dépens d'idiots ». Ils diffusaient d'ailleurs sans crainte des vidéos mettant en avant la transparence de leur entreprise, présentée comme trop grosse pour faire faillite.

    Deux des accusés encourent des peines de plus de 20 ans de prison, et un maximum de 500 000 dollars d'amende, pour fraude informatique et vente de titres non enregistrés.

    ►À lire aussi : Pourquoi Facebook et sa cryptomonnaie enthousiasment à moitié ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.