GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: la situation échappe aux autorités dans l'Est

    media Des séparatistes pro-russes se sont emparés du siège de l'administration locale et du quartier général de la police à Horlivka, dans l'est de l'Ukraine. AFP PHOTO / VASILY MAXIMOV

    Les autorités ukrainiennes sont concrètement dépassées sur le terrain, dans l'est du pays. Une nouvelle ville, Horlivka, est passée, ce mercredi matin 30 avril, sous le contrôle des séparatistes pro-russes, au lendemain de la chute de Lougansk. Les forces armées sont « en état d'alerte total » pour le combat, a de son côté déclaré le président ukrainien Olexandre Tourtchinov.

    Avec nos envoyés spéciaux dans la région,  Anastasia Becchio et Betrand Haeckler

    Les attaques de bâtiments administratifs s’intensifient sous le regard impuissant, complice diront certains, de la police. Cela a été le cas encore au petit matin à Horlivka, une commune de 300 000 habitants au nord de Donetsk. 

    Une trentaine d’hommes en treillis verts, encagoulés et armés de fusils automatiques, ont pénétré sans problème dans le bâtiment de l’administration locale et dans le quartier général de la police. Il y avait à cette heure avancée de la nuit, moins de 10 personnes dans le bâtiment. Elles ont rapidement été chassées du lieu, désormais gardé par ces miliciens parfaitement équipés.

    Les pro-Russes étendent leur emprise sur l'Est

    Hier, des hommes armés issus de ces mêmes unités pro-russes ont réalisé un coup d’éclat en s’emparant de la plupart des bâtiments officiels de Lougansk, autre capitale régionale du bassin houillier du Donbass. Le siège régional de la police est désormais sous leur contrôle. Jusque-là, ils occupaient déjà le bâtiment des services de sécurité.

     → A (RE)LIRE : Ukraine: Lougansk tombe aux mains des pro-Russes

    Assiégés pendant plusieurs heures, les policiers de Lougansk ont finalement abandonné la partie, et leurs armes également. Les séparatistes pro-russes veulent organiser coûte que coûte un référendum d’autodétermination le 11 mai, et pour cela, ils ont besoin de bureaux de vote. Ils vont donc poursuivre leur avancée et étendre leur emprise sur cette région où les forces de l'ordre se font de plus en plus discrètes.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.