GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Convoi humanitaire russe: l'inspection des véhicules a commencé

    media En Ukraine, les premiers camions du convoi russe d'aide humanitaire ont franchi la frontière. Ils étaient bloqués depuis près d'une semaine. REUTERS/Alexander Demianchuk

    En Ukraine, les premiers camions du convoi russe d'aide humanitaire sont inspectés par les douaniers russes et ukrainiens sous supervision de la Croix-Rouge au poste frontière de Donetsk. Ils étaient bloqués depuis près d'une semaine. Il y a au total 260 véhicules chargés de matériels pour les habitants de l'est. La décision de Moscou d'envoyer ce convoi sans concertation avec les autorités ukrainiennes avait provoqué des tensions diplomatiques.

    Avec notre correspondant au poste-frontière de Rostov, Etienne Bouche

    En Ukraine, les camions russes qui étaient bloqués depuis près d'une semaine à la frontière vont bientôt entrer dans le pays. Les Ukrainiens avaient refusé dans un premier temps que ce convoi humanitaire ne pénètre sur le sol ukrainien, mais la situation a évolué.

    Au poste frontière près de Rostov, les inspections ont commencé sous contrôle des douaniers russes et ukrainiens et du CICR. Le convoi est aujourd'hui en mouvement sur la route menant au poste frontière. Une dizaine de véhicules est entrée dans la zone intermédiaire où se déroule la vérification.

    Le déroulé de la procédure reste obscure. Impossible de savoir si les véhicules passeront bien la frontière et à quel moment.

    Situation humanitaire «terrible» à Lougansk

    Le chef des opérations du CICR pour l'Europe et l'Asie centrale, Laurent Corbaz, était à Moscou hier, jeudi. Il s'est entretenu avec les autorités russes, dont le vice-ministre de la Défense Anatoly Ivanov, à propos du convoi d'aide humanitaire. Le Comité international de la Croix-Rouge est chargé de certifier qu'il s'agit bien d'aide humanitaire, puis d'en assurer la distribution aux populations démunies, rapporte notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne. Une équipe de la Croix-Rouge a visité Lougansk où la situation humanitaire est, selon Laurent Corbaz, « terrible » :

    « Nous avons trouvé une ville sans eau, sans électricité, sans stocks alimentaires, décrit-il. Coupée du monde et avec des dégâts importants sur des infrastructures essentielles. Les habitants n'osent pas sortir de chez eux de peur d'être pris au milieu des combats ».

    Laurent Corbaz a également évoqué les conditions de distribution de l'aide humanitaire destinée à la population de Lougansk :

    « Le CICR rappelle à toutes les parties que, d'après les lois internationales humanitaires, les belligérants doivent respecter et protéger les personnels chargés des secours humanitaires, en particulier ceux qui portent la croix rouge, insiste Laurent Corbaz. Ce sera le cas pour le convoi russe que nous allons escorter, dans la mesure où il aura obtenu toutes les autorisations. De plus, les attaques ne doivent pas viser les populations civiles. Et les installations fournissant l'eau et la nourriture doivent être épargnées, de même que les structures, les personnels et les véhicules médicaux ».

    Le CICR a déjà distribué l'aide humanitaire fourni par l'Ukraine, essentiellement des denrées périssables, à 20 000 personnes et aux hôpitaux de l'Est du pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.