GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Avec notre envoyée spéciale, notre correspondant, et nos invités (Kamel Jendoubi, Kmar Bendana et Sophie Bessis), retour sur le scrutin de dimanche et point sur les premières tendances qui semblent se dessiner.

    Dernières infos
    • Les prix du pétrole grimpent de plus de 10% après les attaques contre l'Arabie saoudite
    Europe

    Est ukrainien: Washington dénonce l'ingérence de Moscou

    media Le président russe Vladimir Poutine à Minsk, le 26 août 2014. REUTERS/Alexei Druzhinin/RIA Novosti/Kremlin

    En Ukraine, les séparatistes prorusses sont repassés à l'offensive et ont formé de nouveaux fronts dans leurs fiefs de Donetsk et Lougansk, alors que l'étau de l'armée ukrainienne s'était pourtant resserré sur ces villes. La rencontre à Minsk, mardi, entre Petro Porochenko et Vladimir Poutine n'a visiblement rien donné. Selon le département d'Etat américain, de nouvelles incursions de militaires indiqueraient que cette contre-offensive serait dirigée depuis la Russie.

    Le sud de la région de Donetsk est en proie à de violents combats depuis le lundi 25 août. Kiev ne cesse de dénoncer des incursions russes sur son territoire, incursions démenties par Moscou. La Pologne et l'Otan disent pourtant en détenir la preuve.

    Mercredi, un diplomate de l'Otan a affirmé qu'un système russe de missiles anti-aériens, le SA-22, a été détecté dans la zone contrôlée par les séparatistes pro-russes. Or, c'est un autre système sol-air russe, le SA-11, qui est soupçonné d'avoir abattu l'avion de la Malaysia Airline le 17 juillet, faisant 298 morts.

    Implication « directe »

    Coté américain, les accusations se multiplient. Ce jeudi, l'ambassadeur américain en Ukraine Geoffrey Pyatt a accusé la Russie d'être « directement impliquée » dans les affrontements.

    Selon le département d'Etat américain, une contre-offensive dirigée depuis la Russie serait en cours à Donetsk et Lougansk. Un groupe de soldats russes a d'ailleurs été arrêté en Ukraine il y a quelques jours et des vidéos de leurs interrogatoires avec leurs visages floutés ont été diffusées à la télévision par les autorités. Selon Vladimir Poutine, ces soldats russes ont pu se retrouver sans le savoir en territoire ukrainien.

    Merkel demande des comptes

    La chancelière allemande Angela Merkel a de son côté demandé par téléphone à Vladimir Poutine, hier mercredi, de « faire la lumière sur ces rapports faisant état de la présence de soldats russes sur le sol ukrainien ».

    Selon elle, la Russie a une « grande responsabilité » et doit prendre sa part pour parvenir à « une désescalade » du conflit. De son côté, Kiev a demandé l'aide de l'Otan. Le général Philip Breedlove, commandant suprême des forces de l'Otan en Europe, donnera d'ailleurs une conférence de presse ce jeudi à 14 h sur la situation en Ukraine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.