GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Double-offensive turque: l'Otan se déclare «solidaire» avec son allié

    media Réunion d'urgence des pays membres de l'Otan, ce mardi 28 juillet 2015 au siège de l'Alliance atlantique à Bruxelles. REUTERS/Francois Lenoir

    L'Alliance atlantique se montre solidaire avec la Turquie dans sa guerre contre le terrorisme. L'Otan était en réunion d'urgence ce mardi 28 juillet, à la demande d'Ankara. Il s'agissait d'évoquer la double-offensive lancée contre le groupe Etat islamique et les rebelles kurdes par les forces turques. « L'Otan suit les développements de très près et nous assurons notre allié turc de notre forte solidarité », a déclaré le secrétaire général de l'organisation, le Norvégien Jens Stoltenberg.

    avec notre correspondant à Bruxelles, Grégoire Lory

    Cette réunion a surtout été l’occasion pour l’Otan de souligner la forte solidarité des alliés à l’égard de la Turquie. L’Alliance condamne les attaques terroristes contre Ankara. Le secrétaire général estime qu’il faut répondre à l’instabilité aux portes du pays et aux frontières de l’organisation, une intervention qui sonne comme une forme de soutien à la double-offensive menée par l’armée turque.

    Pour Ankara, cette rencontre représentait l’opportunité de s’expliquer directement avec ses partenaires, à propos des frappes aériennes menées ces derniers jours contre le groupe Etat islamique, mais surtout contre les bases du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. Le gouvernement turc n’a pas non plus demandé à cette occasion de soutien militaire supplémentaire de la part de l’Alliance.

    Ces réunions de consultation extraordinaires sont assez rares au sein de l’Otan. Elles peuvent se dérouler à la demande d’un pays membre de l’Alliance atlantique, qui estimerait que son intégrité territoriale, son indépendance politique ou sa sécurité est menacée. Finalement, l’enjeu semblait plutôt d’apporter un soutien public et politique à la Turquie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.