GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: la menace d'attentat imminent levée selon la police

    media Le chef de la police de Munich, Hubertus Andrä, a donné une nouvelle conférence de presse ce vendredi matin pour faire le point sur l'enquête. REUTERS/Michaela Rehle

    L'Allemagne n'est plus en état d'alerte pour attentat imminent a expliqué ce vendredi à la mi-journée le chef de la police à Munich. Dans la nuit, deux gares avaient été évacuées en raison de menaces d'attentats suicide. Selon le ministre de l'intérieur de la Bavière, la région dont Munich est la capitale, une attaque terroriste avait été planifiée par l'organisation Etat islamique aux alentours de minuit.

    Hubertus Andrä, chef de la police locale de Munich a annoncé à la mi-journée que le risque terroriste était revenu, dans la capitale de la Bavière, au niveau où il se situait « avant les menaces d'attentats » du passage du Nouvel an, rapporte l'Agence France-presse. Dans la matinée, des membres des forces spéciales, casqués, armés, étaient déployés autour de la gare centrale de Munich et celle de Pasing, 8 km plus à l’ouest, ce vendredi à la mi-journée. Et les forces de l'ordre patrouillaient aussi aux points névralgiques de la ville.

    Deux gares visées à Munich

    Dans une précédente conférence de presse ce vendredi matin, le chef de la police de Munich confirmait que ses services avaient reçu des informations provenant d'une agence de renseignement amie. Selon la radio-télévision publique bavaroise, Bayerischer Rundfunk, les services secrets américains puis français auraient alerté les autorités allemandes du fait que des individus, vivant à Munich, se préparaient à commettre des attentats, à minuit précisémment. Ces services ont aussi fourni des noms à la police allemande. Ces personnes auraient projeté de commettre leurs actes par petits groupes dans les deux gares et sans doute aussi dans d'autres lieux de la ville, rapporte notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut. Le patron de la police munichoise confirmait ce matin que cinq à sept suspects étaient en cause dont certains de nationalité irakienne et syrienne. Aucune chasse à l’homme et aucune interpellation n’ont eu lieu jusqu’à présent.

    Une alerte attentat déjà en novembre

    Les deux gares concernées avaient été évacuées dans la nuit et plus de 500 policiers déployés sur place. Un peu avant quatre heures du matin, les deux gares menacées ont pu rouvrir. Une heure plus tard, la police a informé via twitter la population en écrivant « Nous sommes heureux que rien ne se soit passé ».

    L'Allemagne a connu une alerte similaire le mois dernier. Le 17 novembre, un match de football amical entre l'Allemagne et les Pays-Bas avait été annulé au dernier moment en raison d'une menace d'attentat, la police disant avoir des « indices sérieux » qu'un attentat était prévu.

    La gare de Munich a été placé sous surveillance renforcée dans la nuit du Nouvel an en raison d'informations sur une menace d'attentat suicide selon la police.i REUTERS/Michael Dalder

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.