GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Danemark: le Parlement adopte la réforme controversée du droit d'asile

    media L'ancienne Première ministre danoise Helle Thorning Schmidt (G) et la ministre de l'Immigration Inger Stojberg (D), au Parlement, lors d'un débat sur la réforme du droit d'asile, le 25 janvier 2015. REUTERS/Marie Hald/Scanpix Denmark

    Le Parlement danois a entériné ce mardi à une écrasante majorité sa réforme controversée du droit des étrangers qui vise à décourager les migrants de tenter leur chance dans le pays scandinave, sous peine de se voir confisquer leurs effets personnels de valeur.

    Avec notre envoyée spéciale à CopenhagueAnastasia Becchio

    Après plus de trois heures de débats dans un hémicycle aux trois quarts vide, les sièges commencent à se remplir. Les députés de la droite et de l’extrême droite retournent à leur place, à mesure qu’approche l’heure du vote.

    La flamboyante ministre de l’Intégration monte à la tribune pour clore les débats et marteler qu’il faut mieux contrôler les frontières. Inger Støjberg, qui a porté ce texte et est même allée le défendre à Bruxelles, a passé son temps à consulter son téléphone.

    Il faut dire que l’issue du vote ne faisait pas de doute depuis le ralliement des sociaux-démocrates. Le député Dan Jorgensen en est le porte-parole : « Ça ne sont pas des décisions faciles que nous avons prises, mais elles sont nécessaires car nous sommes dans une situation où nous accueillons bien plus de réfugiés que nous ne pouvons en accepter ».

    L’an dernier, le pays a enregistré près de 21 000 demandes d’asile : le modèle social danois est en péril, préviennent les représentants du parti libéral au pouvoir, à l'image de Markus Knuth, député Venstre : « C’est malheureux que nous ayons dû par exemple augmenter les délais pour les regroupements familiaux, mais c’est une mesure que nous avons prise parce que sans ça, le nombre de personnes qui viennent au Danemark justement en raison de son bon système de protection sociale aurait explosé et nous ne pouvons les gérer ».

    Des arguments rejetés par l’extrême gauche au Parlement, qui dénonce un « concours européen de repli ».

    Réactions mitigées

    Les réactions ne se sont pas fait attendre. A quelques centaines de mètres de là, après l'adoption de la loi, artistes, responsables d'ONG et demandeurs d'asile défilent sur une petite scène devant quelques centaines de personnes. Sur la banderole au-dessus de la tribune, une inscription : « Les réfugiés sont aussi des êtres humains ».

    Comme beaucoup ici, Eric, la soixantaine, est venu à vélo. « Les immigrés et les réfugiés sont vraiment maltraités par le gouvernement. D'abord on les empêche de venir, et puis on les met dans des camps où les conditions de vie sont très mauvaises : c'est vraiment un gouvernement de néonazis », lâche-t-il.

    Dans les cafés qui bordent la place, les clients ne semblent pas partager les inquiétudes des manifestants.

    Mikkel Anderssen, favorable à une politique de l'immigration plus stricte, tient un blog sur le site du quotidien de centre-droit, Berlingske. « Je pense que la majorité des Danois soutiennent cette loi, avance-t-il. Le coût d'accueil des demandeurs d'asile est très élevé au Danemark et nous pouvons voir que ce coût de l'immigration va augmenter encore dans l'avenir si rien n'est fait. »

    Depuis le rétablissement des contrôles a la frontière au Danemark mais aussi en Suède voisine, le flux de migrants s'est considérablement réduit. Copenhague n'enregistre plus en moyenne que quelques dizaines d'arrivées par jour.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.