Accéder au contenu principal

La compagnie espagnole Renfe exploitera la première ligne de TGV américaine

Un train à grande vitesse de la compagnie Renfe à la gare de Madrid, le 5 septembre 2019.
Un train à grande vitesse de la compagnie Renfe à la gare de Madrid, le 5 septembre 2019. GABRIEL BOUYS / AFP

Renfe, la compagnie ferroviaire espagnole annonce un contrat de six milliards dollars avec la société Texas Central pour lancer le premier TGV aux États Unis. Le contrat a fait l’objet d’un « pré-accord », mais il est toujours « en phase de rédaction », précise Renfe. La ligne doit rellier Houston à Dallas en 90 minutes.

Publicité

Les Américains vont bientôt avoir leurs premières lignes à grande vitesse. La compagnie Texas Central vient de signer avec la société de chemins de fer espagnol Renfe pour créer ces lignes de TGV aux États-Unis. L'opérateur public espagnol, Renfe était en concurrence avec la SNCF et l'italien Trenitalia et sera chargé jusqu'en 2042 de l'exploitation du réseau et de l'entretien de la ligne qui va relier Houston à Dallas.

Quant à la construction de la ligne, longue de 386 kilomètres, elle a été confiée à la compagnie italienne Salvini. La livraison est prévue d'ici 2026. Le trafic au cours de la première année d'exploitation est estimé à près de cinq millions de voyageurs. Les projets de trains à grande vitesse peinent à se concrétiser aux États-Unis, où la voiture est reine et les lobbies automobile et pétroliers très puissants. Un projet de ligne sillonnant la Californie du nord au sud a été abandonné en 2019.

Un acteur mondial du secteur ferroviaire

Renfe est aujourd'hui un acteur mondial dans le secteur du ferroviaire. Il a déjà à son actif la construction et le démarrage du TGV des pèlerins entre la Mecque et Médine. Renfe est également en compétition pour lancer les futurs lignes TGV en Amérique latine. Le groupe ferroviaire espagnol est aussi très présent en Europe, où il est le premier opérateur en matière de gestion du réseau de train à grande vitesse.

Avec l'ouverture à la concurrence du ferroviaire en France, l'entreprise espagnole s'est déjà positionnée sur le marché des lignes à grande vitesse dans l'Hexagone. Dans un premier temps, Renfe vise une ligne Lyon-Marseille. 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.